Eric de Rouen – GR20 sud en solo – 2020

Dans cette interview, Eric nous partage son GR20, réalisé en solo, en 2020, sur la partie sud, de Vizzavona à Conca.

Bonjour Eric, peux-tu te présenter s’il te plait ?

Eric, 56 ans, originaire de Rouen en Normandie. Depuis de nombreuses années, le GR20 était pour moi un rêve lointain, comme tous les projets où l’on se dit « je veux le faire » et puis le temps passe…. Et bien là, COVID oblige, j’ai eu le temps d’organiser en 5 mois mon GR20, partie sud.

gr20-sud-corse-mer-et-montagne
GR20 sud – Corse – Mer et montagne

Déjà expérimenté en randonnée ?

Eh non, je n’avais jamais fait de randonnée, pas même une randonnée en montagne : la grande découverte. Par le passé, des trails, VTT, route, course à pied, un triathlon découverte, bref un touche à tout, mais rien qui ne ressemble au GR20.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées ?

Pas plus que ça, des balades mais pas de GR digne de ce nom !

Quid de ton GR20 : à quelle période, quel itinéraire ?

Je me suis donc décidé à faire le GR20 sud en solo, de Vizzavona à Conca, et j’ai profité de cette période COVID pour acheter tout le matériel, visionner un maximum de reportages et organiser mon périple, de quoi occuper ces longues journées. En même temps, j’ai commencé ma préparation avec de longues sorties marche en forêt, en essayant de trouver le maximum de dénivelé.

ciel-et-montagne-corse.
Ciel et montagne corse

Une préparation spécifique ?

J’ai donc commencé ma préparation de Avril à Juillet, soit 4 mois à raison de 2 sorties la semaine (d’environ 4 à 5 heures) et quelques footing d’une heure.

Quel équipement avais-tu emporté ?

Après lecture de nombreux blogs et vidéos, j’ai opté pour un sac OSPREY TALON 44, chaussures montagne MILLET super trident, tente Décathlon 1 pers 1.1kg, sac couchage WILSA, matelas, 2 changes, une veste Gore-Tex. 2 polaires (une de trop), une doudoune (pas servie), 1 réchaud pour le café, 1 CamelBak, 2 poches à eau soit 3 litres possibles, des barres pour le matin, viande séchée pour les pauses, les bâtons RAIDLIGTH avatar, indispensables bien sûr ! Et tout le petit matériel habituel : casquettes, lunettes, trousse secours, toilettes et lampes…. soit un sac de 13kg avec eau et je dois dire que je suis content de mes choix. Si c’était à refaire, hormis une polaire et doudoune de trop, je valide le reste !!

paysages-montagne-en-ete-corse
Paysages – montagne en été- Corse

Avais-tu pensé à l’aspect Sécurité en préparant le GR20 ?

Je dois dire que je m’attendais à de la difficulté : « tu verras c’est super dur ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout le monde vous met en garde « c’est le plus dur d’Europe » , et au final ce n’est pas faux. J.’ai trouvé des chemins très difficiles, beaucoup de cailloux, une vigilance de tous les instants sur ses appuis, la réalité rattrape la fiction !! On en bave. Pour la sécurité, quelques passages sont « chauds » sur les crêtes, ou Bavella et sa variante alpine – j’ai eu la chance d’être avec d’autres randonneurs à ce moment-là, ça soulage !!

variante-alpine-aiguilles-bavella-eric
Eric – Variante alpine des Aiguilles de Bavella

Le parcours est très bien signalé, même si des moments on cherche son chemin. Pour autant, pas mal de passages d’hélicoptère dans le ciel pour des évacuations. On peut dire que l’on est en montagne.

Quelles étaient les mesures sanitaires à respecter liées au COVID-19 ?

A vrai dire, on l’a presque oublié pendant cette période : pas trop de mesures liées au COVID, j’ai ressenti à peine les mesures, peu de gens (voir pas du tout) portaient le masque !

les-cimes-gr20-sud-eric
Les cimes du GR20 sud – Eric

Quelles sont tes impressions sur ce sujet et comment l’as-tu vécu ?

J’ai l’impression que beaucoup de gens se sentaient à l’écart du COVID. Quand vous avez déjà passé plus d’une semaine (pour ceux partis du Nord), vous vous sentez à l’abri du sujet, et pourtant….

Tes impressions positives :

La joie d’avoir fini ce que j’avais prévu. Les belles rencontres, finalement, on n’est jamais seul sur le GR20. Le bonheur de voir de tels paysages, je n’imaginais pas la Corse aussi verte en montagne et aussi difficile dans les ascensions. Une aventure humaine et un dépassement de soi : une très belle expérience.

montagne-corse-sud-gr
montagne-corse-sud-gr

Du négatif ?

Le sujet revient souvent dans les discussions sur la disparité entre les refuges et les accueils, les repas qui sont TOP sur certains et ridicules sur d’autres. Une assiette de pates et carottes en sauce pour 11€ : peut mieux faire ! Ceux qui sont passés par ce refuge reconnaitront l’endroit, heureusement, on ne vient pas pour ça, mais ça y contribue !

Ton plus grand coup de cœur ?

D’avoir rencontré des gens qui viennent comme vous se chercher dans un cadre magnifique et avec chacun ses histoires et son vécu, un moment de vie qui compte et qui marque.

pause-refuge-a-table
Pause au refuge – à table !

Tes refuges préférés ?

Capanelle : structure sympa, repas sympa, infrastructure en accord avec les attentes.

Bergerie de I Croci : accueil top, « le meilleur » – produits et repas très bien, on a l’impression d’arriver en vacances ! Rien à dire, on aimerait avoir le même partout.

gr-20-i-croci-corse
GR VINS – Bergerie I Croci – GR20 sud

Un message à passer ?

Un grand merci à mes compagnons de route Jean-Marc et Serge les belges, Pierre et Ingrid, belges également, un couple adorable et l’équipe de trois parisiens et ceux croisés avec qui j’ai partagé un bout de route.

pause-fraicheur-gr20-corse
Pause fraicheur – GR20 – Corse

As-tu une astuce à partager ?

Juste un conseil de novice : prenez le temps de lire, de regarder les blogs et les vidéos et de faire un mixte de tout cela, et préparez-vous au mieux. De toute façon, ce sera dur pour tout le monde !

Les bâtons, ne vous posez pas la question : prenez-les !

randonnnees-en-corse
Randonnnées en Corse

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Le refaire !? Je ne sais pas, en tout cas, au minimum une année de préparation pour la totalité du GR, perdre un peu de poids avant, on traine toujours ses kilos en trop… et pour le reste, pas de regret.

Excusez-moi Madame - peut-on passer
Excusez-moi Madame, pourrait-on passer ?

Envie de rajouter quelque chose ?

Une très belle aventure, des souvenirs pleins les yeux ! J’ai fait 3 petites vidéos sur YouTube :

Merci Eric pour ton interview et tes vidéos du GR20 ! De si bon conseils très utiles pour ceux qui préparent leur expédition ! Tu as raison, la préparation est physique, matériel, mais cela passe aussi par une bonne lecture et recouper les informations ! Tu dois revenir sous quelques années, il reste le Nord à découvrir (et les kilos, on s’en fiche, ne cherche pas d’excuses 😉). A bientôt Eric !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*