Adrien (Montpellier / La Réunion) – le GR20 en août 2020

Adrien, originaire de Montpellier et actuellement kiné à La Réunion, nous raconte son GR20 réalisé en août 2020 avec son ami, en 8 jours dans le sens Nord-Sud, de Calenzana à Conca.

Bonjour Adrien, peux-tu te présenter s’il te plait ?

Je suis un kiné de 26 ans qui a grandi sur Montpellier et qui vis sur l’île de La Réunion depuis 3 ans, c’est notamment là-bas que sont nées mes passions pour la randonnée et la vidéo. J’ai toujours aimé la nature et ça augmente avec les années, c’est un véritable plaisir de parcourir de nouveaux paysages et découvrir des faunes et des flores variées.

La pointe des éboulis vue de drone
La pointe des éboulis vue de drone

Déjà expérimenté en randonnée ?

Oui, je randonne dans chacun de mes voyages, en France métropolitaine, à La Réunion, en Afrique-du-Sud, à Madagascar, aux Seychelles. J’ai fait des randonnées allant de la simple balade jusqu’à l’exploit sportif. Le GR20 es hors catégorie car c’est la première fois que j’organise un voyage spécialement pour une randonnée.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées ?

Alors, je dirais le massif du Drakensberg en Afrique-du-sud , le Pic Caméléon de Tsarasoa à Madagascar et bien sûr, le Piton de la Fournaise et le Cirque de Mafate sur l’île de La Réunion.
Ce sont des sites qui me laissent une émotion intense.

Quid de ton GR20 : à quelle période, quel itinéraire ?

On l’a fait à deux, avec un pote qui lui ne randonne pas mais est habitué au trail. On est parti le 2 août de Calenzana pour une durée de 8 jours jusqu’à Conca.

Le GR20 et ses paysages somptieux
Le GR20 et ses paysages somptieux

L’itinéraire pour être honnête, je ne me souviens pas des noms, on a pris le chemin classique et quelques déviations notamment la route des crêtes (avant l’Onda) et les Aiguilles de Bavella.

Quel était le contexte de vouloir réaliser le GR20 ? Une préparation spécifique ?

On en parlait depuis un petit moment et là, on avait 15 jours de vacances en commun. On a tout organisé 7 jours à l’avance, et voilà, pas plus de souci 😉

Monte Cinto vue de drone - GR20
Monte Cinto vue de drone – GR20

Quel équipement avais-tu emporté ?

J’avais un sac Endurax conçu pour porter des équipements vidéo (rembourré pour les choc), qui pesait 17,5 kg et c’était clairement trop dans les descentes : j’ai regretté chaque kilo mais finalement, ça c’est fait.

GR20 nord vue de drone
GR20 nord vue de drone

Une poche de trois litres d’eau et une paille qui sert à filtrer l’eau qu’on avait trouvé à Nature & Découvertes.

Pour les changes, en gros, on avait de quoi tenir 4 jours sans lessive et après, on a fait une lessive au savon dure qu’on a laissé sécher sur nos sacs 😊

Pour la nuit, ça dépend vraiment des gites et de leur altitude, mais au plus froid, on avait 1 pantalon thermique + un tee-shirt thermique + un pantalon + une petite polaire. Tout ça dans le duvet, il a fait vraiment très froid certains soirs !

Chaussures de trails, ça protège moins les cheville certes, mais je suis vraiment plus à l’aise ! C’était nickel, je regrette juste de ne pas avoir pris des bâtons de marche, ça aurait été utile certains jours !

On avait la tente, les duvet, etc. On était autonome sauf pour la nourriture, on mangeait tous les soirs aux gites. Pour la journée, on avait des barres de céréales et le midi, on mangeait au premier gite (comme on doublait toutes les étapes)

Avais-tu pensé à l’aspect Sécurité en préparant le GR20 ?

Un sifflet, une couverture de survie, des gels sucrés, des habits voyants, sinon, rien de plus.

On a eu peur du vide plusieurs fois mais en général, ça passe quand même très bien. Par contre, le matin de l’ascension du Mont Cintu, on s’est pris la grêle et les éclairs tombaient proche, on était impuissant, rien pour s’abriter de cette météo de montagne qui change en un instant…

Monte Cinto dans les nuages - Corsica
Monte Cinto dans les nuages – Corsica

Quelles étaient les mesures sanitaires à respecter liées au COVID-19 ?

En théorie, on devait porter le masques en entrant dans les gites (panneau à l’entrée des gites). En pratique, on a oublié que le COVID existait durant 8 jours !

Quelles sont tes impressions sur ce sujet ?

C’est particulier, ça fait du bien d’oublier qu’il y a ce virus et ce stress et en même temps, il y a un petit stress quand un voisin tousse pendant le repas…

Quelles sont tes impressions globales ?

A la différence de beaucoup de rando que j’ai faites, celle-ci, c’est vraiment la rando des paysages : on est sur les crêtes en permanence, des points de vue en permanence, un paysage varié, des piscines naturelles pour se rafraichir les jambes. Sportivement, c’est dur, très dur, il faut vraiment réduire le poids de son sac au minimum, prendre des bâtons et se préparer mentalement. J’ai vu plein de jeunes de 25 ans qui étaient sportifs et qui pensaient que ça allait être comme un entrainement de rugby ou comme un jogging de 20 km, mais non, les efforts de longues distances font souffrir les articulations et le mental, tout le monde souffre !

Fin de journée randonnée - GR20
Fin de journée randonnée – GR20

Tes impressions positives :

  • Paysages variés
  • Point de vue permanent
  • Piscines naturelles
  • Accès à une prise 220 V pour les batteries au moins un jour sur deux
  • Défi sportif
Piscines naturelles du GR20
Piscines naturelles du GR20

Impressions négatives ?

  • Giteurs peu agréables, froids.
  • Quand on arrive vers les sites proches des grandes routes, les touristes qui randonnent seulement pour la journée sont très désagréable – ils ne disent pas bonjour, ils ne se poussent pas pour laisser passer les randonneurs du GR20 qui sont fatigués et avec des gros sacs. Bref…

Ton plus grand coup de cœur ?

La pointe des éboulis, ça mélange le fait d’être sur le sommet de la Corse et le défi sportif. Le lac de Nino est incroyable aussi, c’est un paysage qui change énormément des autres, on se croirait en Ecosse pour un instant.

Les pozzines vues de drone - Corse
Les pozzines vues de drone – Corse

Ton refuge et ton étape préférée ?

Refuges : Onda pour la nourriture et Usciolu car on a été accueilli très simplement, très gentiment par les giteurs comme par le garde !

L’étape la plus belle était la descente après le gite d’Asinao : une vue incroyable, des piscines naturelles tout le long, la faune qui change en descendant : un régale.

Des astuces que tu pourrais partager ?

Sac léger + bâtons de marche + étirement et glacer ses jambes dans la rivière tous les soirs = équation de la santé des jambes 😊

Un autre conseil pour les lecteurs qui préparent le GR20 ?

Régalez-vous 😊

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Un sac plus léger, et on ne reprendrai pas la tente !

Envie de rajouter quelque chose ?

Je passe beaucoup de temps pour faire des vidéos sur les animaux, sur les voyages. Voici un résumé vidéo du GR20 :

Et allez faire un tour sur ma chaine YouTube.

Merci beaucoup Adrien pour ton retour d’expérience. On part de suite visionner ta chaine YouTube et je n’oublie pas de mentionner ton compte Instagram pour suivre tes prochaines randonnées ! Merci encore Adrien, à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*