Thibault de Toulouse – son second GR20 – en solo

Bonjour Thibault, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Thibault, j’ai 23 ans et je suis de Toulouse, la sainte ville rose ! J’adore la nature et donc forcément, tout ceux qui en découle.

gr20-selfie-thibault
Selfie Thibault

As-tu déjà une expérience de la randonnée ?

Je pratique la randonnée réellement depuis 3 ans. Cela va de ballade d’une journée à 3 journées max (et oui le boulot).

Très souvent en autonomie totale. Les distances les durées et les difficultés sont très variables. Mais j’aime bien les terrains mixtes ou l’on vient à utiliser les mains ou l’équilibre si on est joueur 🙂

J’aime aussi bien les randonnées tranquilles pour les paysages et partager ces moments avec des amis.

L’alpinisme depuis 1 an. L’escalade depuis 2,5 ans. Un peu de trail et de natation de temps en temps.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées à faire dans ta région ?

Le Vignemale. La dent d’Orlu. Le pic d’Estats. Montcalm. Le pic de Perdiguère dernièrement en course d’arrêts. Le lac d’Oô, très belle destination pour les amoureux de lacs : plus vous montez, plus vous aurez des lacs et plus vous atteindrez les 3000 du Luchonnais : magnifique ! Possibilité de faire 5 ou 6.300 m sur les crêtes en 12h…

Quid de ton GR20 ? Quelle période, quel itinéraire ?

En été : du 17 au 24 juillet, en 8 jours donc. Je l’ai fait en solo. Du nord au sud, donc de Calenzana jusqu’à Conca.

Montagne - Brume - Corse
Montagne – Brume – Corse

Quel était le contexte de vouloir faire le GR20 ? Une préparation spécifique ?

J’ai fait le GR20 l’année dernière en 2016 avec deux amis en 14 jours, on s’était régalé, on a pu apprécier les paysages, le parcours etc. Mais cette année, en 2017, j’ai décidé de le refaire en solo et en moins de jours car je savais que l’année passée, j’en avais sous le pied encore.

Levé de soleil sur la mer - Corse
Levé de soleil sur la mer – Corse

Au niveau de l’entraînement, je ne me suis pas arrêté de marcher. J’ai juste accélérer l’entraînement plus de marche, toujours autant d’escalade (3-4 séances semaines) une course à pied entre 6 et 10 km une fois par semaine et 1 séance de natation par semaine quand je pouvais.

J’ai songé à faire le GR20 pour des soucis personnels, mes amis y allaient et je m’y étais greffé un mois avant le départ. Ça, c’était pour 2016 et ce qui m’a poussé à le refaire cette année, c’est que je savais que je pouvais faire mieux. Et quand je sais que je peux mieux faire… il faut que je me le prouve. Un défi personnel en fait !

Nuages au sommet - Corse
Nuages au sommet – Corse

Quel matériel avais-tu emporté ?

Un sac Osprey ATMOS 55 +5 (sac très lourd du fait de son armature mais très agréable au portage).

gr20-selfie-thibault
Selfie Thibault

Une tente Quechua / Quicksilver 2 places, un duvet Millet confort 10 degrés et un matelas Sea To summit ultra light.

GOURDES c’est le moins risqué…. Deux fois que je fais le GR20 et plusieurs fois j’ai vu des personnes en pénurie d’eau car ils ne voient pas la réserve d’eau. Le CamelBack c’est vicieux, on boit beaucoup à la paille sans pouvoir sans rendre compte. Moi, je prends 2 litres, je suis un dromadaire, cependant, 3 litres est plus recommandé… Il faut prendre en compte qu’en Corse, il fait chaud et que sur Terre, on a de moins en moins d’eau en hiver, donc moins en moins d’eau en été et par conséquent : plus de source taries. Pensez bien à prendre assez d’eau mais pas trop.

2 changes c’est tout. 2 tee-shirt, 2 pantalons convertibles, 2 paires de chaussettes, 2 caleçons. 1 buff. 1 goretex. 1 polaire. Les habits pour la nuit étaient mes habits du lendemain.

Pour les chaussures, ce sont les LOWA TICAM. Chaussures montantes de grande randonnée, donc très résistantes. Je pourrai donc réutiliser mes chaussures après un GR20.

Avec réchaud, 1 bouteille, et 10 plats lyophilisés. Pour les déjeuners, une mixture préparée par mes soins : lait d’amandes, sucres, chocolat, fruits, fruits secs, et le tout déshydraté pour 90gr et barres de céréales pour la journée pendant l’effort : 4 par jour.

La Corse - vue d'avion
La Corse – vue d’avion 😉

Tes impressions… positives :

C’est vraiment un GR très sympa ! Le paysage est canon, la difficulté est présente. Le temps cette année n’était pas au max, il y avait beaucoup de vent, c’est dommage mais ça rajoutait du piquant 🙂 🙂

le-gr20-sous-la-brume
GR20 – Corse

On y fait de très bonnes rencontres et en étant seul, ça force les rencontres, c’est vraiment super…

L’organisme qui s’occupe des refuges (PNRC) a fait de grosses améliorations dans les douches et toilettes en fonction de certains refuges. C’est super !

Négatives ?

Je n’en vois pas chef !

Ton plus gros coup de cœur ?

L’ambiance dans la plus part des refuges avec les gardiens si on dit « Bonjour » que l’on a le sourire et surtout que on leur dit « au revoir et merci ». Ils seront très agréables. Le caractère Corse a tout son charme, c’est ça que j’aime. Surtout à Petra Piana, le petit vieux (désolé, je n’ai pas retenu son prénom) est super agréable et sait se montrer généreux quand on consomme chez lui ! 🙂  🙂

pietra-corse-gr20
Chef ! Une Pietra s’il vous plait ! 🙂

Sinon l’étape pour le Cinto : c’est la plus belle !

Une remarque ?

Pour le PNRC : Asinau, ce n’est vraiment pas propre…. l’impression d’être dans un élevage de mouches.

Ton étape et ton refuge préféré du GR20 ?

Mon étape préférée a été celle pour monter jusqu’au Cintu (étapes 4) et ce n’est pas un refuge mais une bergerie, celle d’U Vallone (25 minutes après Thigettu).

Pourquoi cette étape ? Car c’est la plus sportive, la plus « dure », du coup, c’est un réel plaisir de pouvoir utiliser un peu les mains ou l’équilibre si on veut jouer une peu sur les passages « techniques ».

Quand à la bergerie d’U Vallone, c’est l’ambiance qui est agréable, le coin est sympa car il y a des vasques pour aller se refroidir les articulations. Et attention, j’ai craqué pour une terrible part de gâteau à la châtaigne fait maison et pour une douche chaude… et oui, je suis humain 🙂

As-tu eu un objet pratique à partager avec nos lecteurs qui prépare leur GR20 ?

La cyanolite (ou loctite, superglue3, etc) ça peut servir à beaucoup de chose :

  • Recoller une paire de chaussures
  • Une tente déchirée
  • Une plaie (et oui les Ricains ont inventé ça au Vietnam pour cicatriser les plaies rapidement)
  • C’est étanche : jusqu’à sa limite bien sûr
  • Un bâton qui ne se visse plus correctement
  • Recoller une plaie
  • Etc
  • Et tous ça pour la maudite somme de : 2gr ! 🙂

Bien sûr, ça ne sauve pas une vie et si ça arrive en début de GR20, et bien ce n’est pas dit que ça tienne éternellement…

Et la deuxième astuce, c’est super con mais beaucoup se plaigne des « lacets qui se desserrent », « j’ai accroché une racine », « je mets le bâton dedans » ou encore « se coupe ou filoche le lacet car il traîne ». L’astuce est simple : vous serrez bien vos chaussures, que ce soit pour la montée ou pour la descente, et vous passez les lacets dans une boucle du dessus de votre chaussures là où c’est bien serré. TAAADAAAH ça tient tous seul et ça ne bouge plus pour toute une ballade.

D’autres conseils à partager ?

Ne partez pas avec du super flux… vous allez le traîner tout le temps sans jamais l’utiliser et ça sera vos articulations, votre dos et votre fatigue qui vont morfler.

Si tu envisageais de refaire le GR20 une troisième fois, changerais-tu quelque chose ?

En 3 ou 4 jours, uniquement en marchant, pas de trail. Dans le sens nord-sud et du coup en ultra-léger, mais toujours en autonomie totale.

GR20 - Levé de soleil
GR20 – Levé de soleil

Envie de rajouter quelque chose ?

I’LL BE BACK…. pour être tout à fait honnête.

arrivee-a-conca-gr20
Arrivée à Conca – Santé !

Mais on n’en doute pas une seconde Thibault ! 🙂 Un grand merci pour ton retour d’expérience et tous tes conseils ! Et pour la Glue, on en aura appris une bien bonne 🙂

Merci encore, et on espère te relire pour la saison 3 ! TAAADAAAH 🙂

gr20-epuisement
Sera-t-il vraiment prêt pour la saison 3 ? 🙂

Thibault : sera-t-il vraiment prêt pour la saison 3 ? 🙂

2 commentaires à propos de “Thibault de Toulouse – son second GR20 – en solo”

  1. Un bon retour d’expérience avec des.conseils vraiment utile pour ceux qui seraient tentés de réaliser cette incroyable aventure. J ai vraiment apprécié passé les étapes ensemble. A plus.

A vous de laisser un commentaire !