Pour nos blessés de guerre, marchons

Bonjour Thomas ! Peux-tu te présenter stp ?

Bonjour, je m’appelle Thomas X, j’ai 23 ans et après avoir effectué 3 ans de classes préparatoires scientifiques au Lycée Militaire de Saint Cyr l’Ecole, j’ai intégré l’ENSTA Bretagne en Septembre 2014 en tant que IETA.

Je suis président de l’Association loi 1901 « Esprit IETA » qui a pour objectif de développer des projets annuels afin de récolter des fonds au profit d’associations militaires.

Peux-tu nous présenter l’ENSTA ? Des spécialités ? A quels métiers cela prépare ?

L’école est sous tutelle du ministère de la Défense et propose aux étudiants deux cursus. Les deux cursus proposent des spécialités communes et l’école forme des ingénieurs dans des spécialités comme la Mécanique, l’Informatique, l’Hydrographie, l’Architecture navale et Offshore ou encore les systèmes Pyrotechniques.

Le premier cursus est militaire et concerne environ 20% de la population de l’école. Ce premier cursus conduit à un statut d’Officier de carrière au sein de la Direction Générale de l’Armement. Les élèves qui choisissent le cursus militaire seront amenés à occuper des postes de managers ou de chef de projet, en lien avec le monde des Armées.

Le second cursus est civil et forme des ingénieurs pour le monde privé et public.

Et votre promotion GBA Gallois 2018 précisément ?

Notre promotion Général de Brigade Aérienne Pierre Marie GALLOIS a été baptisée en Novembre 2016 à Balard en présence de l’inspecteur Général de la Direction Générale de l’Armement. Nous quitterons l’école en Février 2018 pour effectuer 6 mois de projet de fin d’études en vue de nos affectations en Septembre 2018.

La promotion GBA GALLOIS lors de son baptême
La promotion GBA GALLOIS lors de son baptême

Peux-tu nous parler du projet « Pour nos blessés de guerre, marchons » ?

Ce projet est né dans un coin de notre tête l’été 2016 lorsque nous étions en Corse avec des amis et que nous avons réalisé une étape du GR20. Nous nous sommes dit que ce serait un véritable défi sportif de le réaliser en un temps minime et au profit d’une cause qui nous tient à cœur.

L’idée de le réaliser avec un blessé de guerre a alors été naturelle lorsque nous en avons reparlé plus sérieusement en Novembre 2016. Nous avons donc décidé de tenter l’aventure et de proposer notre projet à la CAIETA (Confédération Amicale des Ingénieurs des Etudes et Techniques de l’Armement) qui nous a soutenu.

L’objectif de ce projet est donc de réaliser en 10 jours le GR20, avec un blessé de guerre afin de rendre hommage aux militaires blessés en opérations et de récolter des dons pour l’association loi 1901 « Terre Fraternité » qui a pour but de venir en aide aux blessés de guerre de l’Armée de Terre.

Pour nous, les blessés de guerre sont les militaires. Quand nous parlons de ces derniers, nous pensons aux militaires Français qui ont servi la France, au péril de leurs vies. Le projet a pour but de les remercier.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, les blessés de guerre peuvent avoir 25 ans et en forme physiquement, seulement les opérations les ont blessés, dans la chaire ou dans la tête (Syndrome Post-traumatique). Entre 2001 et 2012, ce sont plus de 700 soldats qui ont été blessés en opérations. C’est donc un véritable hommage que nous souhaitions rendre à ces personnes qui ont donné de leur vie pour le pays.

Une partie de la promotion pendant l'été 2016 sur le GR20
Une partie de la promotion pendant l’été 2016 sur le GR20

Qui participe à cette randonnée au sein de votre école ?

Pour le moment seulement des élèves militaires de l’école y participent. Ces élèves sont membres de l’association que nous avons créée pour l’occasion et qui a pour but de développer des projets similaires chaque année. Association Loi 1901 Esprit IETA.

Certains d’entres-vous ont-ils déjà une première expérience du GR20 ? Ou d’autres randonnées itinérantes ?

Certains d’entre nous ont déjà effectué des étapes du GR20 ou participé à la 100ème édition de la marche de Nimègue.

Nous avons eu une formation d’un an en unité opérationnelle, donc nous avons l’expérience des marches longues et éprouvantes.

Vous faîtes donc le GR20 du 6 au 16 juin. Votre logistique est déjà prête ? Comment allez-vous vous organiser ?

Pour le moment nous sommes partis pour le faire en autonomie semi-complète. Nous avons une équipe soutien et logistique qui a pour objectif de limiter le poids du sac et de prévoir des Check Point pour se ravitailler.

Le sac devra peser entre 15 et 20 kg pour un volume d’environ 45-55L. Nous prévoyons le minimum de change et de nous concentrer sur les besoins vitaux (eau, nourriture). Ainsi, nous devrons emporter des vêtements chauds en quantité limitée et profiter des points d’eau pour nous laver et nous rafraichir en pleine journée. Nous prévoyons de dormir en tente tout au long de l’aventure. Au niveau des repas, nous nous penchons actuellement sur la nourriture en lyophilisés. Notre avantage sera l’organisation des ravitaillements qui permettra de limiter le poids du sac et d’être ravitaillé en eau et en nourriture tout au long de la randonnée tout en gardant un sac relativement léger, nous permettant d’avancer plus vite. Une très bonne organisation logistique est nécessaire et constitue un véritable défi pour notre équipe Log.

Comment allez vous vous répartir les sacs et le matériel ?

Au niveau de la répartition, chacun prendra son matériel et son sac. Si une personne a du mal sur une partie du GR, nous répartirons le matériel de cette personne, mais le sac et le matériel se fera individuellement.

Une préparation particulière actuellement pour votre groupe pour vous préparer à cette épreuve ?

Nous sommes de véritable fan de sport et nous adorons nous dépasser. Chaque semaine, nous faisons plus de 8h de sport chacun et en plus de cela, nous prévoyons de réaliser un week-end, une partie du GR34 en Bretagne. Nous avons également un contact de chez Invictus Stage de Survie, avec qui nous allons organiser un week-end d’aguerrissement et de rusticité courant Avril.

Envie de rajouter quelque chose ?

Je voudrais remercier l’ensemble des personnes qui participent à ce projet ainsi qu’à sa visibilité.

Je voudrais également rendre hommage à toutes les personnes qui participent, de près ou de loin, au rayonnement de nos forces Armées.

Pour nous suivre : Facebook et Twitter

Merci Thomas, et au plaisir de vous suivre en images lors de votre expédition !

L’association Esprit IETA fait un appel aux dons sur le site de crowdfunding Ulule. N’hésitez pas à y faire un tour !

N’oubliez pas non plus de partager cet article autour de vous 🙂

A vous de laisser un commentaire !