Jean-Marc Giovansili – Course à pied et amoureux de la montagne

Bonjour Jean-Marc, peux-tu te présenter aux lecteurs stp :

Je m’appelle Jean Marc Giovansili, j’ai 34 ans, père de famille, je vis à Afa, un village situé près d’Ajaccio.

Je suis infirmier, j’occupe mon temps libre à ma passion qu’est la course à pied en nature et je suis un amoureux de la montagne avant tout.

Jean-Marc Giovansili - Montagne Corse

Je vois sur Instagram que tu es un passionné de trail, bike et running. Peux-tous nous en parler stp ?

Je pratique le trail et les courses en montagne depuis 2008.

Je m’entraîne au minimum 4 fois par semaine seul ou avec mes amis quand on arrive à se regrouper. Je fais partie du club Inseme avec lequel on organise un trail du côté de Pietrosella au mois de mars.

Jean-Marc Giovansili - course à pied

J’ai participé à énormément de courses insulaires ainsi que quelques-unes sur le continent, une quinzaine par an en moyenne.

La majorité des courses auxquelles j’ai participé sont des courtes distances qui se situent entre 10 à 30 km et j’ai une préférence toute particulière pour les courses très montagneuses a fort dénivelé et technique du style la course le l’oriente ou le trail du Monte Cardu (courses du challenge Alte Strade) … la saison à venir je me suis inscrit sur 2 épreuves sur le continent…

Si je ne me trompe pas, les montagnes Corses sont donc ton terrain de jeux ? Et concernant le GR20 ?

Mon terrain de jeu se situe en Corse car je vis toute l’année ici et je gambade dans les montagnes toutes les saisons de l’année ; notre terrain de jeu est fantastique, nous n’avons pas de très hauts sommets comparé à certains pays mais la technicité du terrain en Corse est toute particulière (très  « corsé ») en particulier sur le GR 20 …

Je l’ai fait plusieurs fois par tronçons de 20, 30 ou 40 km par jour ; je suis capable d’y aller en mode léger pour pouvoir courir et progresser plus vite mais il m’arrive également de prendre un bon sac bien lourd et faire 3 jours en dormant dans les refuges avec mes amis …

D’après toi, quelle est la meilleure période pour faire le GR20 ?

La meilleure période pour parcourir le gr20 sans trop de danger est l’été.

Ton dernier GR ?

Mon dernier gr20 : ce mois-ci (décembre 2016) ; en mode rando où l’on est monté avec mes amis de la Porcineriealtitude au refuge de Prati depuis le col de Verde et on a fait une figatelluthérapie digne de ce nom mdrr 🙂 … Au programme : apéros, coucher de soleil, lever de soleil et ambiance de folie entre amis … la montagne c’est avant tout ça et les performances sportives sur les courses sont juste la petite cerise sur le gâteau …

GR20 Jean-Marc Giovansili
GR20 Jean-Marc Giovansili

Quelles sont tes impressions sur le GR20 ?

Mes impressions sur le GR 20 … le GR se mérite ; c’est un chemin de randonnée qui est hors du commun  d’une part pour sa difficulté, d’autre part pour sa beauté ; des gens du monde entier viennent en Corse pour le découvrir, chacun l’aborde à sa manière soit en mode rando soit en mode plus sportif (petit sac léger) …

En général les gens sont très respectueux des lieux (on trouve très très rarement des déchets), cependant on y fait de drôles de rencontres : il m’est arrivé de voir des personnes  randonner avec des sacs plus gros que des caravanes et se retrouver en grosse difficulté dans certains passages, des femmes en petites chaussures de ville ou encore des gens randonner pieds nus (incroyable mais vrai photo a l’appui )  …certains n’ont pas conscience de la difficulté et de la dangerosité du terrain … peut-être faudrait-il plus de contrôle ? Car les hélicoptères se déplacent trop souvent l’été …

Quels conseils tu pourrais partager à nos lecteurs qui préparent leur GR20 en version running ?

Pour ceux qui souhaitent aborder le GR en mode trail running, il faut être entraîné avoir du dénivelé dans les pattes et du kilométrage au compteur avant de l’aborder.

Jean-Marc Giovansili- Trail Corse gr20

Suivant la longueur des étapes du jour il faut prévoir une assistance voiture aux différents passages de route pour pouvoir se changer et se ravitailler afin de pouvoir courir avec un sac plus léger (eau 1L  minimum, barres énergétiques : 1 par heure, kway, couverture de survie) sachant que dans les refuges on peut se nourrir sans difficulté également …

Et quel sac conseillerais-tu pour la randonnée ?

Le sac pour les randonneurs ne doit pas dépasser les 12 kg car le terrain est déjà assez difficile comme ça … pas la peine d’emmener ses boîtes de conserve dans le sac …

Voilà, j’espère avoir répondu assez correctement… Je vous remercie et à bientôt sur le GR 😉

Un grand merci Jean-Marc et à très bientôt sur le GR ! 🙂

A vous de laisser un commentaire !