Simon de Cabriès (Bouches-du-Rhône) – Le GR20 avec son ami Jérémie

Bonjour Simon, peux-tu te présenter s’il te plait ?

Je m’appelle Simon, j’ai 35 ans, père de 2 garçons qui ont 8 et 10 ans et je viens de Cabriès, un petit village entre Aix-en-Provence et Marseille. J’aime regarder et jouer au football et vous imaginez bien que je supporte l’OM 😊

Simon-gr20

Je travaille pour un traiteur événementiel et je suis en charge de l’organisation des événements. J’ai été sportif plus jeune jusqu’à mes 20 ans et puis plus grand chose jusqu’à mes 28/29 ans. J’ai ensuite décidé de reprendre le sport avec du football loisir et du crossfit depuis maintenant 2 ans chez Crossfit Serval.

Déjà expérimenté en randonnée ?

J’ai fait quelques randonnées à la journée étant plus jeune avec mon père (entre mes 8 ans et 14 ans), et sincèrement, depuis, j’ai dû faire 3 randonnées de 5 heures max dans les Alpes et à la Sainte Victoire. Donc non, pas trop d’expérience en randonnée.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées dans ta région ?

Les lacs de Pétarel au départ de La Chapelle en Valgaudemar (environ 5 heures)

Quid de ton GR20 ? A quelle période, quel itinéraire ?

J’ai fait le GR20 du 26 août 2019 avec une arrivée le 2 septembre. Nous avons fait le GR20 à 2 avec mon pote, binôme et ami Jérémie.

2-amis-sur-le-gr20

Nous l’avons fait du Nord au Sud. Nous sommes partis de Calenzana pour une arrivée à Conca.

Quel était le contexte de vouloir réaliser le GR20 ? Une préparation spécifique ?

Alors, pourquoi le GR20 … ? Un jour Jérémie, qui était en vacances avec sa femme à Londres au mois de mai 2018, réalise qu’il veut relever un défi, tel le GR20. Mais pas question de le faire seul, il m’envoie donc un SMS et je pense que j’y réponds 1/4 d’heure après : OK.

Avec nos activités professionnelles, nous décidons de le faire en mai 2019 puis, après quelques imprévus, nous réservons en début d’année nos billets pour un départ le 26 août 2019 à 8h40 de Marseille.

gr20-aircosrica-simon

Pour s’entrainer, nous faisons tous les deux du Crossfit, lui depuis 10 ans il me semble. Pour vraiment se mettre en condition, nous avons fait seulement une randonnée avec notre matériel en juillet 2019 (sac à 12 kg, nouvelles chaussures, nouveaux bâtons …).

Quel équipement avais-tu emporté ?

Le détail de mon sac :

  • Osprey 60 L
  • Un CamelBak de 2 L
  • Une gourde de 1 L
  • 2 shorts, 2 T-shirt, 2 paires de chaussettes en Mérinos, 2 caleçons
  • Une veste Polaire à Zip Millet
  • Une veste Gore-Tex pour la pluie de chez Décathlon
  • Un grand Pancho imperméable
  • Une brosse à dents, dentifrice, savon d’Alep et un déo bille.
  • Une trousse de secours et quelques médicaments (anti-douleurs, anti-inflammatoires…)
  • Chaussure Meindl

Nous n’avons pas pris de tente ni de matelas car tous les refuges en ont dans les tentes. Pas de réchaud ni casserole car tous les refuges en proposent.

Nous avons pris des plats lyophilisés pour le soir et pour la journée, des barres de chez Décathlon à base de figue, noix, pâte d’amande… Nous avions aussi pris de la protéine en poudre. Un duvet Décathlon 0°C.

Avais-tu pensé à l’aspect Sécurité en préparant le GR20 ?

En aspect sécurité, à part vérifier la météo, donner des nouvelles dès que nous pouvions à nos proches pour leurs dire à quelle étape nous étions, et en étant prudent en marchant, pas de sécurité particulière. Nous avons simplement eu peur un après-midi : nous avions pris la variante pour arriver à l’Onda et on était sur la crête et cet après-midi-là, le vent soufflait et le ciel était très nuageux… heureusement, la pluie n’est jamais tombée.

sur-les-cretes-simon

Quelles sont tes impressions… positives ?

Nous avons fait le GR20 plus pour un défi physique que pour des vacances, nous avons donc aimer nous dépasser et je vous assure que nous en avions besoin.

En une journée, nous découvrons des paysages magnifiques, d’une nature rocailleuse à une forêt verdoyante, en passant par des grandes étendues avec des animaux en liberté.

Le bonheur d’arriver à chaque sommet après un effort physique intense lors d’une montée.

victoire-montagnes-corses-gr20

Du négatif ?

La difficulté physique ! Étant sportif mais pas randonneur, des muscles ont été sollicités et donc douleurs et crampes, voire même tendinites certains jours.

La douleur aux genoux dans les descentes, c’est vraiment mon plus gros point négatif.

grosse-montée-gr20

Ton plus grand coup de cœur ?

Mon plus grand coup de cœur : marcher très tôt le matin (nous partions vers 5h30) et voir après 1H30 de marche le lever du soleil : c’était magique.

lerver-du-jour-rando-matin

De même pour le soir : voir le coucher du soleil en pleine montagne, c’est vraiment fabuleux.

Ton étape et ton refuge préféré ?

Mon étape préférée, c’est entre Manganu et Petra Piana : nous avons vu le lever du soleil en arrivant à la brèche de Capitellu, tout simplement incroyable bien que 20 minutes plus tard, je me faisais une entorse à la cheville gauche.

Le refuge préféré, c’est la bergerie juste avant le refuge de Manganu, c’était tout simplement magnifique et nous avions bien dormi (car de vrais matelas dans les tentes).

Souhaites-tu faire remercier quelqu’un ?

Je veux remercier bien sûr mon binôme Jérémie et une personne qui m’a strapé la cheville correctement ce qui m’a permis de finir le GR20.

poirier-randonner

Fabrice également, un ami qui a fait le GR20 quelques semaines avant nous et qui nous a donné beaucoup de conseils.

Une astuce que tu pourrais partager ?

Très content d’avoir fait attention au poids du sac car nous étions à 13 kg avec 3 litres d’eau. Plus lourd, ça aurait était compliqué.

satisfaction-gr20-simon

Étirements tous les soirs, ce qui est indispensable pour des efforts physiques et musculaires tous au long de la journée pendant 8 jours.

D’autres conseils pour les lecteurs qui préparent le GR20 ?

  • A part faire une randonnée sur plusieurs jours, il n’y a pas vraiment de préparation physique pour le GR20 si nous ne sommes pas randonneur.
  • Boire toute la journée même si l’on n’a pas soif.

dab-gr20-corse-simon

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Alors, refaire le GR20, je ne pense pas, à part si seulement mes fils me le demandent 😉

Je changerais la durée, je prendrais plus mon temps ou je sauterais quelques étapes afin de vraiment profiter des rivières, des pauses du midi ou des fins d’après-midi dans de beaux refuges.

chevaux-nino-simon-corse

Envie de rajouter quelque chose ?

Expérience incroyable, très fier de moi, de nous, de l’avoir fait et fini.

contre-jour-randonnée-gr20

Merci beaucoup Simon pour ton retour d’expérience. Attention sur l’aspect sécurité tout de même pour les lecteurs ; mis à part cet après-midi venteux, tout semble s’être bien déroulé durant votre séjour, mais il faut rester prudent car l’environnement en Montagne peut très vite changer.

Aussi concernant la préparation physique : Simon et son ami semblent être bien sportifs, pratiquant le Crossfit régulièrement, mais la préparation physique (comme matériel et logistique), n’est pas à prendre à la légère pour mettre toutes les chances de votre côté pour un GR20 réussi !

Simon, si tu reviens faire le GR20 dans 10 ans avec tes fistons, fais-nous signe. Alors à bientôt 😉

A vous de laisser un commentaire !