GR20 – L’Aventure of Corse (Roman)

Cet article est destiné à interviewer deux jeunes hommes, amis d’enfance, qui viennent de publier leur livre : GR20 L’Aventure of Corse. Les auteurs : le Blogueur-Voyageur « Capitaine Rémi » et le voyageur-aventurier Youri K. Roy.

Livre-Roman-GR20-L-Aventure-Of-Corse
Livre : GR20 – L’Aventure of Corse

Capitaine Rémi est un jeune homme de 33 ans, qui en 2014 a décidé de devenir le « capitaine de sa vie ». Il a entrepris de réaliser ses rêves et de se lancer des défis, tous plus fous les uns des autres, comme par exemple :

  • Traverser l’Atlantique en voilier – alors qu’il n’était jamais monté sur un bateau.
  • Aller en Laponie, au pays du Père-Noël, pour aller faire du chien-de-traineau – j’oublie de préciser : il part en Laponie en auto-stop bien évidemment…

Capitaine Rémi relève ainsi des défis qu’il partage sous forme d’articles, de vidéos ou de livres. D’ailleurs, vous avez peut-être déjà visionné sa page Youtube et Facebook, ou l’avoir aperçu dans un journal de TF1 !

Youri se définit humoristiquement quant à lui comme « mi-Corse » 😊 – l’un de ses parents étant originaire du village de Aullène (Auddè) situé en Corse-du-Sud, à 850 mètres d’altitude dans l’Alta Rocca.

Youri a aussi le goût de l’Aventure et est tout aussi voyageur que le Capitaine. Le prouver !? Youri est le genre de garçon qui décide de plaquer toute sa vie en métropole en 2014 pour explorer lors d’un tour du monde l’Europe, l’Asie et l’Amérique du nord sans prendre un seul avion et finalement décider de s’installer et vivre au fond du Canada depuis un an !

Nos deux auteurs avaient déjà participé à une des premières interviews sur GR20 Blog (en décembre 2016- pour être plus précis : la seconde interview de GR20 Blog) que vous pouvez retrouver sur cette page.

Les questions qui suivent n’ont pas vocation évidement à vous dévoiler leur récit, mais à satisfaire à ma curiosité personnelle 😉 et qui sait, peut-être que cela vous donnera envie de lire leur livre également 😊 ?

Rémi et Youri : 3 ans après avoir fait le GR20 ensemble, qu’est-ce qui vous a motivé à écrire ce livre ?

Youri : Pour ma part, j’adore écrire, raconter les aventures que je vis. Le GR20 faisait partie des plus dantesques aventures que j’avais vécues… Et puis cette histoire se passait un peu chez moi, donc c’était comme une évidence de parler de la randonnée la plus célèbre de mon monde.

Youri
Youri

Rémi : J’ai toujours rêvé d’écrire un livre avec Youri, et sans prétention aucune, ce que nous avons vécu mérite qu’on le partage.

Capitaine Rémi
Capitaine Rémi

Concernant le style d’écriture (osé et décalé), comment avez-vous fait ce choix ?

Youri : J’ai toujours écrit de cette façon. Je ne suis pas un grand fan des choses plates, du conventionnel, de l’attendu. J’aime l’inattendu, j’aime partir dans l’irréel, être surpris et surprendre. Avec Rémi, je pense qu’on est complémentaire dans notre narration. Il ramène notre récit sur terre quand je tente de le faire s’envoler trop loin.

Rémi : J’adore écrire et partager mes aventures. On s’est dit que mélanger nos deux styles d’écriture dans un même livre amènerait un ton unique et décalé.

Sans tout dévoiler, il y a quelques épisodes sur lesquels je souhaiterai avoir des réponses – de vraies réponses 😉:

sommaire-livre-gr20-aventure-of-corse
Le sommaire du livre

Rémi : A Bavella, tu as vraiment eu un évanouissement du fait de la déshydratation ?

Rémi : Quand tu pousses ton corps trop loin, il réagit. Le mien n’était pas prêt à autant d’efforts physiques. Je n’avais pas assez dormi la veille et surtout je n’avais pas assez bu de la journée.

Vous avez vraiment croisé un cheval transportant des colis Chronopost ?

Oui, au lac Nino, il y avait une mule avec des colis Chronopost. Et je suis catégorique.

A Matalza : Du fait de vos « tensions » au sujet de décider de passer par les crêtes ou non – passage dangereux à cause de la pluie et des orages : vous-vous êtes vraiment engueulé sérieusement ? Jusqu’où cela aurait pu en finir ?

Youri : On n’était sérieusement pas d’accord du tout. Comme il y avait d’autres protagonistes, en apparence, on en est resté au « débat tendu ». Dans le récit, je suis très sérieux quand je dis qu’on n’est pas passé loin d’une patate dans un visage. Je ne suis pas du genre à cautionner qu’on me parle comme ça. Qui plus est lorsqu’il s’agit d’un ami. J’ai de nouveau la rage. Merci.

Proche du village de Cozzano : ces sangliers (dangereux) vous ont-ils vraiment fait peur ? 😀

Rémi : Oui, j’en cauchemarde encore la nuit.

Youri : Non, ils ont malheureusement plus peur de nous que nous d’eux.

Ronan, est-ce vraiment un ancien moine ?

Vrai de vrai. Mais vraiment difficile à croire si on s’accroche aux clichés de moine que l’on a. Genre il n’a rien à voir avec les moines de la pub pour le fromage. Il a vraiment du style.

Le Moine
Le Moine

“Le Moine” a-t-il vraiment été sauvé d’un risque mortel d’hypothermie sur les crêtes en direction d’Usciolu ?

Youri : Selon ses mots, oui. Il était en train de capituler et d’accepter son sort…

Rémi : Lui en est persuadé, je le crois sur parole.

Son sauveur (anglais) était-il vraiment torse-nu ? Si oui, pourquoi !?

Il faudrait lui demander !

L’arrivée à Petra Piana, dans cette cabane où les 3 personnes étaient en pleur, les guides de montagne désemparés, et cette canadienne qui n’arrivait pas à se réchauffer, tous au stade du désarrois le plus total et en situation d’abandon… Vous concernant, qu’avez-vous pensé de la situation et du devenir du parcours ?

Youri : Je me suis dit : il faut qu’on trouve une tente et j’ai faim. Et je me suis dit qu’on allait avoir froid cette nuit. Et je me suis dit aussi que je n’avais pas de vêtements chauds et j’ai dû m’insulter dans ma tête. Mais je suis optimiste donc je me suis dit que ça le ferait. Et finalement…

Youri : tu as vraiment sauvé la vie à Rémi sur cette corniche ?

Youri : La vie, je ne suis pas sûr. Peut-être. Non Rémi ?

Rémi : Merci de spoiler que je suis encore en vie 😉

tomber dans le vide gr20

Youri : que diable s’est-il passé en toi dans cette ascension du Cinto ? Fringale ou épuisement pour cause de “ne pas écouter son corps” ?

Je pense qu’il y a une exagération dans la compréhension de cette partie. En réalité, j’étais mou comme au réveil, sans doute parce que je ne mangeais rien, qu’il faisait chaud et que je venais de fumer une énorme cigarette roulée avant une montée infernale.

Youri : Le messager “trailer”, en charge de transmettre le message de Rémi. A-t-il vraiment abordé la discussion avec l’accroche : “Vous avez une barbe 😀 ?”

Oui, mais parce qu’il était gêné et qu’il ne savait pas comment m’aborder j’imagine. J’étais à moitié allongé sur un plateau en hauteur en train de regarder une série avec une cigarette…

Était-ce un trailer célèbre ?

Aucune idée, je n’en connais que deux et ce n’était pas l’un d’eux. La chose dont je suis sûr, c’est que c’était un avion de chasse ce type, un cyborg.

Dernière question : “Une arrivée sans……?”

STOP !!! On arrête là, on ne va pas tout dévoiler non plus 😉

Pour résumer ce romain :

Beaucoup de références musicales, culture pop et contemporaine, cinématographique, un style d’écriture jeune, totalement décalé, avec des interventions du propre lecteur en voix off.

Ne vous attendez-pas à un topo-guide détaillant dénivelé et cartographie, mais à un roman composé de discussions qui nous permet de revivre une aventure de 8 jours, une aventure sportive évidemment, une aventure de poules mouillées (non péjoratif : vous comprendrez en le lisant 😉) tellement mouillés qu’ils n’en râlent plus à la fin – non, ils finissent par rire de cette difficulté, des caprices de la montagne, qui ne cesseront jamais…. Et pire d’ailleurs : qui seront crescendo !

Plus qu’un roman, une immersion dans une réelle amitié, à la base de 2 amis d’enfance, qui s’élargira ensuite entre 4 copains. On a réellement l’impression d’avoir marché le GR20 avec eux.

A recommander pour les curieux du GR20, pour les curieux d’aventure, à ceux et celles qui aiment les décalages & décalés, car je vous l’annonce, ce livre est à l’image du GR20 :

Il faut être fou pour le faire, il faut être fou pour le vivre !

Fou pour repousser les limites : toutes les limites 😀 !

Bonus :

Sachez qu’une soirée de lancement du livre est organisée ce vendredi 22 novembre à Paris (inscription gratuite mais obligatoire, car nombre de places limitées : il en reste seulement 20 sur 80). Si vous souhaitez y assister, ça se passe
chez Evaneos (inscription depuis ce lien).

Et au fait, cela vous a donné envie d’en savoir plus sur le livre, sur les auteurs, voir même envie de commander le livre ? Suivez alors ce lien : GR20 – L’Aventure of Corse (Livre)

Roman-livre-gr20-l-aventure-of-corse-capitaine-remi-youri
Le roman

Merci Youri et Capitaine Rémi, on continue de rêver GR20 grâce à votre livre !

A vous de laisser un commentaire !