Refuge d’Asinau & Bergerie chez Aline

(*** Mise à jour juillet 2017 ***)

Refuge officiel du PNRC d’Asinau :

Le fameux refuge d’Asinau, ou plutôt, la dalle de béton qui en reste. Ce refuge a brûlé en mars 2016.

refuge asinau gr20
Refuge Asinau – GR20

Vous entendrez plusieurs rumeurs sur le GR20. Pour gagner du temps, je vais vous résumer 4 de ces rumeurs, et je vais vous donner mon point de vue sur ces rumeurs. Ainsi, vous aurez tous les éléments en votre possession, pour vous permettre d’avoir votre point de vue, votre opinion, je l’espère, la plus neutre que possible sur la question. Et de ne pas forcément prendre pour argent comptant ce qu’on peut entendre ou lire sur ce sujet. Voici 4 de ces rumeurs :

Rumeur n° 1 : Le refuge a pris feu tout seul (rumeur ironique)

Recouvert par 1,50m de neige, on se sait comment, mais une étincelle a fait exploser les bouteilles de gaz du refuge. On sait qu’il y a eu une étincelle proche des bouteilles de gaz, on sait que le gaz était ouvert, mais personne ne l’a vu pour confirmer cette version…évidemment 😉

Version ironique bien sûr, une bouteille de gaz est équipée de système de sécurité anti-retour. Une bouteille de gaz ne peut pas exploser seule… A Asinao, ce n’est pas le Saint-Esprit qui a allumé le gaz…. D’ailleurs, ce n’est pas le premier refuge dans l’histoire du GR20 à partir en fumée… et le secteur d’Asinau avait déjà été victime des flammes auparavant : malédiction fortuite sur Asinau, ou bien une certaine forme d’acharnement …. ?

Rumeur n° 2 : Les refuges deviennent de plus en plus vétustes

Et ça, ce n’est pas une rumeur 🙂 On entend dire sur le GR20, que même des refuges au Népal ou dans des pays en voix de développement sont moins pourris que les refuges du GR20. Retaper un vieux refuge ? Inutile, il faut tout raser et reconstruire à neuf. Choix difficile à prendre. La solution du feu est bien arrangeante…. 🙂

On pourrait y croire….mais….un refuge comme Asinau, c’est environ 8.000 nuitées dans le refuge par an, et un passage d’environ 15.000 randonneurs par an (cela peut légèrement varier d’une année sur l’autre, mais pas du simple au double ; apparemment 20.000 pour les grosses années). Le PNRC aurait donc décidé de faire une impasse sur un si grosse recette ? Car en attendant, sans refuge à Asinau, les randonneurs dorment dans les structures privées avoisinantes… une recette en moins pour le parc. Un refuge comme Asinau, aussi difficile d’accès soit-il, ne se reconstruit pas en un an… Ce sera donc plusieurs années de recettes perdues pour le PNRC. Peut-on réellement croire à cette version …?

Rumeur n° 3 : Le PNRC avait l’intention d’effectuer un changement de gardien

Son accueil aurait-il laissé à discuter !? On le lit sur de nombreux forum…. ce dernier ne voulant nullement laisser sa place à un autre gardien, la solution de détruire le refuge a été préférée à la solution de rentrer en conflit avec le gardien devenu indésirable, qui se retrouve donc au chômage technique …  et dans quelques années, à la construction du prochain futur refuge, ce sera un nouveau gardien …. Mon avis sur cette version :

  • Sur Internet, et prenons l’exemple de TripAdvisor et des restaurants, sur 10 clients, on lira souvent le commentaire de la personne qui a été extrêmement déçue… mais on ne trouvera pas souvent les commentaires des 9 autres personnes, qui elles, ont été très bien reçu. Alors oui, il se peut qu’à Asinau, sur 8.000 randonneurs, 1, 10, 20, voire même 50 randonneurs, aient du tord à redire sur l’accueil de ce gardien, mais quand bien même 50 sur 8.000 / an, cela ne représentera que 0.6% des randonneurs. Mais sachez que ces 50 déçus d’Asinau, vous allez aussi très certainement les retrouver à Usciolu, à Paliri, à Capanelle, à Vizzavona et jusqu’au bout à Calenzana. En fait, vous risquez de les retrouver un peu partout, dans vos restaurants, dans les écoles de vos enfants, dans vos mairies, dans vos associations…. Vous risquez peut-être même de les retrouver jusqu’à Pluton, la planète la plus éloignée du système solaire …. 😉 Bref, ces gens-là, on en trouve partout, et on en trouvera toujours ! Mais d’ailleurs, pourrait-on entendre les 7.950 autres randonneurs satisfaits de l’année ? Non, car eux n’ont rien à redire : ils ont été satisfait du service.
  • Autre point, car vous pourrez me dire : « Oui mais c’est bizzard, c’est chez lui que tous les avis négatifs se concentrent… » Je répondrai : « Oui mais….. » :
    • Mais étions-nous là pour vérifier l’exactitude de histoires racontées sur les forum ?
    • Mais est-ce que pour les avis qu’on peut trouver sur internet, et même entendre sur le GR20, sont-ils tous si vrais, si neutres, si désintéressés ? Les profils des randonneurs sur ces forum : sont-ils tous de vrais profils … ? Les rumeurs, diffusées sur internet, ou mieux, par certains professionnels, sont-elles toutes bonnes à être prises pour argent comptant ? … Ou est-ce que certains y trouvent un intérêt ?
  • Et quand bien même ce gardien aurait-il eu un caractère un peu plus bourru que d’autres gardiens, est-ce que cela signifie qu’on y était mal accueilli ? Que 8.000 randonneurs tous les ans auraient mangé de la merde ? Que 8.000 randonneurs aient eu à redire sur la propreté du refuge, de la cuisine et des sanitaires … ? (Concernant la vétusté, je ne contredis pas, mais ce n’est nullement la faute du gardien ; lui n’est qu’exploitant de la concession qui appartient au PNRC ; c’est au PNRC que revient l’entretient des refuges du parc). Lit-on 120.000 avis négatifs sur Asinao sur les forum ? (8.000 randonneurs/an x 15 ans d’internet = 120.000 randonneurs) ? Non, on peut peut être trouver 20 avis négatifs à tout casser, soit 0,01% des randonneurs. 120.000 randonneurs auraient été déçu d’Asinau, je peux vous assurer qu’on lirait des centaines et des milliers d’avis négatifs sur Internet. Pas seulement 20.
  • Dernier avis sur ce sujet : sur le GR20, comme sur tout autre sentier de montagne à 2.000 m d’altitude, certains randonneurs oublient qu’un refuge de montagne, ce n’est pas un hôtel. L’esprit montagnard, c’est souvent un caractère de berger, un peu isolé, un peu rude, un peu sauvage. L’esprit montagnard, c’est aussi le respect : le respect de la nature, de son environnement, de la faune et de la flore, des autres randonneurs qu’on croise, et des professionnels qui y travaillent. L’esprit montagnard est à l’opposé de l’esprit de consommation de nos sociétés actuelles, où l’argent permet de presque tout acheter, dans la vitesse et la précipitation, en claquant des doigts, où l’exigence du consommateur et le pouvoir de l’argent peuvent l’emporter, malheureusement, sur d’autres valeurs, elles plus humaines …. mais qui, pour ces valeurs humaines, ne s’achètent pas.

Alors oui, il est très certainement possible qu’une poignée de randonneurs, n’ayant pas forcément conscience de cet esprit montagnard, et qu’elles-mêmes étant plus habituées à nos sociétés de consommation, ont pu être choqué par un gardien bourru.

Et vous aussi, vous rencontrez sûrement, un jour, un gardien bourru, un peu sauvage. En Corse ou ailleurs. Apprenez à le découvrir si le temps le permet : il y a sûrement quelque chose de bon sous sa carapace…

Rumeur n°4 : Un refuge de moins, au profit d’un autre ?

Gloups….dans quel tracas je m’aventure là …. ? On est en Corse ne l’oubliez pas 😉

Peut être qu’Aline, en contre-bas d’Asinau, a eu envie de développer sa « Resort Bergerie Hôtel » ? 🙂 🙂 🙂 LOL Méga LOL 🙂 🙂 🙂 Bien sur que non, la charmante Aline, âgée de ses 80 ans, accompagnée de son fils, n’en ont sûrement pas envie. D’ailleurs, cette situation l’ennuie : Aline est plus du genre à apprécier le calme et la tranquillité, ce qui est compréhensible à son âge…. alors vouloir se coltiner 8.000 nuitées ?

…pour Aline, non ! Mais d’autres …. ? 😉 Tout n’est pas blanc comme neige en Corse. Le GR20 se situe dans un Parc Naturel Régional, classé par l’Union Européenne Natura 2.000. Humouristiquement, il faudrait demander à la commission européenne une autorisation pour y « cueillir une fleur », me racontera un gardien Corse… On peut entendre sur le GR20 qu’apparemment,  d’anciennes bergeries se seraient agrandies pour devenir aujourd’hui des refuges, mais peut-être sans forcément avoir demandé (ou obtenu) toutes les autorisations / permis de conduire / et tout le tra-la-la nécessaire pour réaliser certains travaux d’agrandissement sur cette zone classée Natura 2.000…

Bref, je n’ai rien d’autre à rajouter à cette rumeur, je n’en sais pas plus, et d’ailleurs : c’est très bien ainsi ! En plus, il ne s’agit que d’une rumeur 🙂

Conclusion de ces 4 rumeurs :

Vous l’aurez compris, les histoires et rumeurs vont bon train sur le GR20 ! Ce qui est sûr, et c’est la Corse, c’est que le feu est souvent la solution. Et la réponse aux enquêtes …. l’omertà. Sachez qu’une enquête est en cours ; je ne sais pas sur quelle rumeur travaille la police, et on ne le saura certainement pas, mais apparemment, certains anciens aux placés de je ne sais quoi, de je ne sais qui, sont mis en examen. Serais-je en train de diffuser une nouvelle rumeur 😉 ?

Mais rappelez-vous, quand vous sillonnerez ce magnifique GR20, qu’historiquement le GR20 est un chemin qui a été songé dans les années 1970. Il avait pour objectif de mettre en valeur d’anciens chemins de transhumance et des chemins inter-villages. 1970-1980, période où la diversification des villages et de l’île était forte, le tracé du GR20 a été conçu pour mettre en valeur ce patrimoine naturel, de développer le tourisme durable vert, en le faisant passer par les sites exceptionnels et des points hauts culminants de Corse. Les points culminants sont, pour le nord, Monte Cinto à 2.706m, et pour le sud, Monte Incudine, à 2.134m.

Depuis 2016, le tracé est modifié. On ne passe plus forcément par tous ces points hauts historiques… oui Accident du cirque de la solitude, oui ceci, oui cela….ou bien peut être au final, un quelconque intérêt pour Bidule, et un quelconque autre intérêt pour Machin ? … Et une rumeur de plus ! 🙂 Vous avez-vu, ça peut aller très vite les rumeurs, et on peut entendre presque tout et n’importe quoi 😉

…. en tout cas, ce qui est certain, c’est que tout semble ne pas être si clean par ici : il n’y aurait pas d’enquête sinon 😉

Concernant ces rumeurs, que ce soit sur les forum Internet ou sur le GR20…. rappelez-vous qu’elles sortent bien de la bouche de certaines personnes….et ça arrange bien ces certaines personnes qu’on en parle entre randonneurs, car en en parlant, on diffuse, on propage … et ainsi la rumeur devient presque réalité. En tant que randonneurs, nous ne faisons qu’alimenter ces rumeurs, nous les propageons, tout comme nous propageons les punaises de lits, de refuge en refuge….

Devant toutes ces rumeurs, et pour toutes les prochaines à venir, ayons l’intelligence, quand nous les rencontrons (car vous allez les rencontrer), de nous demander à qui profite le plus que cette rumeur circule…. ? Ayons l’intelligence d’avoir un avis neutre sur la question du refuge d’Asinau, et laissons la justice faire son travail.

En attendant, la saison 2016 s’est faite sans refuge, ni location de tentes à Asinau.

Depuis juin 2017, le PNRC a installé une grande tente blanche à l’emplacement de l’ancien refuge.

Refuge Anisau brûlé - GR20 - Tente blanche provisoire
Refuge Anisau – Installation tente blanche provisoire – Photo Jenny – Eté 2017

Il est désormais possible de louer de nouveau un emplacement, ou une tente pour la nuitée à Asinau. Réservations sur le site du PNRC, mais pas de possibilité de dormir en refuge. Pour plus de renseignements, rapprochez-vous du PNRC.

Bergeries d’Asinau : « Chez Aline »

asinau bergerie chez aline gr20
Asinau : Bergerie Chez Aline – GR 20

Aline, 80 ans passé, et un caractère bien trempée 🙂

Quand Aline dit Non, ou quand elle ne veut pas, il faut faire avec ;-). Non, c’est non. On ne discute pas 🙂 Je taquine Aline. Qui aime bien châtie bien 🙂

Chez Aline, je vous conseille de réserver, car il n’y a plus que 20 places en refuge. Pas de possibilité de louer de tentes, ni de bivouaquer. Pour cela, il y a la dalle en béton du refuge 100m au dessus.

Pour la saison 2016, Aline disposait de 5 tentes de secours. Mais attention, il ne s’agissait que de solution de secours au cas où le temps se dégradait et qu’Aline estimait que dormir à la belle étoile pouvait être dangereux ; alors autant ne pas compter sur cette solution et envisager de réserver à l’avance.

Petit point d’attention. Aline dispose de 2 téléphones, pour autant, certains semaines, il est impossible de la contacter : sacrée Aline 🙂 Alors essayez de bien anticiper cette nuitée ; et peut-être qu’en 2017, un nouveau refuge flambant neuf (je ne devrai peut-être pas utiliser le terme flambant à Asinau 🙂  ) sera prêt à accueillir les randonneurs en dortoir.

bergerie chez aline autome gr20
Bergerie chez Aline – automne GR20

Aline Resort Bergerie : complexe hôtelier 🙂

asinau levee jour gr20
Asinau : levé du jour sur le GR 20

Le levé du jour chez Aline à Asinau. En haut des crêtes sur cette photo se trouve la croix de l’Alcudina, offrant une vue magnifique sur le littoral et ses les aiguilles de Bavella.

asinau bergerie aline
Asinau : Bergerie chez Aline

L’une des bergeries du « Aline Resort Hotel  » 🙂

aiguille bavella asinau matin
Aiguilles de Bavella depuis Asinau au matin

Les aiguilles de Bavella au loin sur les crêtes. Vous pourrez y accéder par la variante alpine.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi demander de recevoir par email le listing de l’ensemble des refuges et hébergements du GR20, avec toutes les coordonnées email et téléphoniques :

2 commentaires à propos de “Refuge d’Asinau & Bergerie chez Aline”

  1. Rétroliens : Carlotta Montanera (Running Charlotte) - Le GR20 en solo

  2. Rétroliens : Dorothée de Nice - Enceinte de 4 mois et demi - GR20 Sud

A vous de laisser un commentaire !