Guillaume, originaire d’Annecy, nous présente son GR20 (+vidéo) et aussi l’association Les Chamois du Bonheur

Bonjour, peux-tu te présenter à nos lecteurs stp ?

Bonjour ! Je m’appelle Guillaume et j’ai 27 ans. Je suis né à Annecy en Haute-Savoie. Je vis sur les bords du lac entouré de ma famille, mes amis et mes quelques chevaux. Je suis agent de maîtrise et je travaille chez un traiteur.

Corse - Guillaume
Corse – Guillaume

Je suis un passionné de la nature et de tout ce qu’elle comporte ; et de sport. J’adore le ski, le foot, le trail, le rugby… pratiquement tout !

Peux-tu nous parler de l’association Les Chamois du Bonheur ?

L’association s’est créée l’an dernier. C’est notre président Sylvain Nicollin qui a eu cette idée. Cette association propose de partager un effort sportif avec des personnes à mobilité réduite afin que les joies de la montagne soient partagées entre tous.

Nous sommes une vingtaine d’adhérents. Nous avons recherché des sponsors durant le printemps dernier et nous avons pu commander notre joëlette en juillet dernier.

La joelette des Chamois du Bonheur
La joëlette des Chamois du Bonheur

A ce jour, nous avons participé à deux trails : l’un à Courchevel sur un 20 km très difficile et le second à Ugine sur un 13 km plus facile. Ensuite, l’hiver a repris ses droits et donc nous n’avons pas ressorti la joëlette.

Les Chamois du Bonheur en trail
Les Chamois du Bonheur en trail

Nous recherchons toujours des mécénats pour pouvoir acheter une deuxième joëlette et surtout un véhicule pour la transporter. Vous pouvez nous contacter sur Facebook sur la page Les chamois du bonheur.

Association Les Chamois du Bonheur
Association Les Chamois du Bonheur

Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à partager notre page si l’idée de notre association vous plaît.

Recherchez-vous quelques choses de particuliers en ce moment pour l’association ?

Nous recherchons par forcément un nombre important d’adhérents, mais cela est évident, les personnes désirant nous aider sur les courses seront les bienvenues.

Nous recherchons des sponsors pour avoir de l’argent évidemment mais pas seulement. Du matériel pouvant nous aider sur les courses est le bienvenu ! En tout cas, notre association a eu beaucoup de succès et c’est vraiment super.

Je vois sur ton compte Instagram de nombreuses photos en montagne, en trail, en randonnée, en parapente, en ski , à cheval… en fait tu es un enfant de la montagne et tu ne t’arrêtes jamais ? 😉

Haha ! Oui en résumé c’est tout à fait ça. La nature, le sport et les animaux m’apportent énormément. C’est difficile de l’expliquer. Les gens souvent m’interrogent pourquoi je suis toujours «par en haut». Je ne le sais pas moi-même ! J’ai toujours envie d’aller voir ce qui se passe dans les montagnes du monde !

Corse - Guillaume - variante GR20
Corse – Guillaume – variante GR20

Bref, j’adore la sensation que me procure la montagne ; peu importe que cela soit au ski, en course, ou même simplement assis au sommet d’un rocher. L’impression d’être libre, c’est sûrement ça le plus beau. Dans un monde où tout est connecté et suivi, cette sensation-là, je la recherche de plus en plus.

J’ai toujours fait un peu de montagne et du ski. Mais il y a 5 ans, j’ai perdu mon grand-père et je me suis inscrit à un trail de 86 km autour du lac d’Annecy pour garder en souvenir toute ma vie ce défi qui me semblait un peu impossible. C’était ma façon à moi de faire un peu son deuil. Je me suis donc entraîné beaucoup en montagne et j’ai terminé cette course. Je n’ai jamais fait un truc aussi difficile de ma vie. Et donc juste après ça je suis devenu « accro » à la montagne, même en été.

Et donc voila, j’ai un peu transmis ma passion à ma sœur, ma mère et quelques potes. Comme on dit « qu’il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas », moi et mes deux compères de trek sommes partis à la rencontre de celles-ci. Par la même occasion, on amène notre genépi local un peu partout dans le monde !

Te concernant, tu as fait le GR20 avec des amis, me semble-il, peux-tu nous en parler stp ?

Oui, l’année dernière, avec mes deux compères de galère ; Quentin et Fabrice et moi-même avions comme plan de faire un trip de 10 jours dans les montagnes réunionnaises et de faire le GR20 plus variantes en Corse. Nous sommes donc partis le 8 juin, direction l’île de beauté.

Corse en groupe - nous 4

Nous l’avons fait dans le sens Calenzana-Conca. 211 Km et 1.4200 m de dénivelé en 7 jours et demi.

Quel type de matériel aviez-vous emporté ? Et comment vous l’avez réparti ?

Pour le GR20, nous avions pris tous les trois un sac de 40L bien rempli. Environ 11 /12 kg avec des poches de deux litres d’eau dedans que nous remplissions très très souvent. Il est très important de boire régulièrement pour éviter les crampes, même quand la sensation de soif ne se fait pas ressentir.

Nous avions chacun deux tee-shirts, deux shorts, deux caleçons et deux paires de chaussettes. Quand nous portions une paire d’habits, l’autre paire séchait sur le sac à dos.

Un imperméable goretex, un survêtement type panzeri pour le soir, une casquette ou un buff, une GoPro et un gros appareil photo.

Concernant les chaussures, nous avions tous les trois des chaussures Salomon de type grosses randonnées mais pas montantes sur les chevilles. Mais nous conseillons quand même des chaussures qui montent sur les chevilles vu le terrain rempli de pierres. Et des chaussettes de trail pour éviter les ampoules et autres soucis aux pieds.

Nous dormions en refuges réservés bien longtemps à l’avance. Nous mangions des sandwichs et autres conserves à midi achetées en refuges, des barres pour la journée et le soir, gros plat de pâtes en refuges avant deux / trois massages et un repos bien mérité.

Quelles sont tes impressions ?

Positives :

Une aventure extraordinaire, un paysage sublime que l’on voit que quelques fois dans une vie, une bonne ambiance, des lacs incroyables, un tracé impeccable où il est impossible de se perdre quasiment et certains refuges incroyables comme chez Jean-Do à mi-parcours ! Tout simplement mythique !!!

lac d'altitude en Corse
lac d’altitude en Corse

Et à l’arrivée à Conca, le chauffeur du taxi était le chanteur d’Arapà, Jacques Culioli. D’une extrême gentillesse ! Il nous a même chanté une chanson A cappella. C’était incroyable !

Négatives :

Aucune impression négative, à part peut-être un gars qui garde un refuge pas loin d’Asinau où le mec prend les randonneurs pour des chiens et est hyper agressif.

Le reste, ce sont deux ou trois moments un peu durs, dus aux douches froides, au temps capricieux ou à la chaleur et la fatigue. Et puis la descente dans la variante Monte d’Oro qui était mal balisée où nous nous sommes perdus.

Ton coup de cœur durant le GR20 ?

Mon coup de cœur a été clairement la baignade dans le lac de Nino avec ces chevaux sauvages et son gazon naturel style stade de foot ! Wouaw !

Ruisseau descandant de la montgne Corse
Ruisseau descandant de la montgne Corse

Ton étape préférée ?

Mon étape préférée a été celle justement celle qui nous mène au lac de Nino, bien que la variante du cirque de solitude est incroyablement belle aussi !

Ta plus grande fierté ?

La plus grosse fierté, pour moi, est le fait de l’avoir fait avec deux personnes formidables. Chacun avec ses qualités, et ensemble réunies, on avaient cette impression de pouvoir faire le tour du monde. Chacun apportait sa petite touche pour ne rien oublier : se coucher tôt, s’étirer, s’hydrater…

Et l’objet, certes pas très utile, mais qui nous a porté chance, est une peluche d’un chamois en hommage à notre association pendu à notre sac.

Et pour ma part, j’ai laissé mon portable éteint pendant les 8 jours et en toute franchise, je le conseille à tout le monde pour apprécier au mieux ce moment de liberté ! Je fais la même chose pour la l’île de la Réunion. C’est le top !

Si c’était à refaire, que changerais-tu ?

Si je devais changer quelque chose, ce serait mon sac à dos. Il n’avait pas d’attache devant et donc mes épaules subissaient tout le temps.

Au niveau du parcours, j’éviterai de partir un peu n’importe où quand on ne trouvait pas les balises de la variante en redescendant du Monte d’Oro.

La Corse - Fabrice - GR20
La Corse – Fabrice – GR20

Et un peu plus de temps de repos à l’arrivée pour pouvoir apprécier un peu plus l’effort fourni.

Un message à faire passer ?

Faites attention au Monte d’Oro, la variante est mal balisée !

Autre conseil : profitez de chaque instant ! Mêmes les plus durs. Vous vous en souviendrez toute votre vie.

David et Fabrice sur le GR20
David et Fabrice sur le GR20

Et s’ils lisent l’interview, petit moment de célébrité pour mes deux compères avec qui je vis ces treks incroyables ! Sans eux, ça ne serait pas du tout aussi bien ! L’aventure continue.

Fabrice sur les crêtes du GR20
Fabrice sur les crêtes du GR20

Envie de rajouter quelque chose ?

Non, à part remercier les Corses qui ont été géniaux avec nous et David, un autre petit aventurier Haut-Savoyard rencontré sur le GR qui a fait toute la semaine avec nous. Et qui a embellit notre aventure.

La Corse c’est magnifique !!!!!!!! Et je souhaite à tout le monde de vivre la même aventure que nous, aussi bien mentalement que physiquement ! Regardez le film réalisé par mon pote Quentin Dupuis.

Et merci pour l’interview et pour la façon dont vous faites vivre le blog du GR20 et la Corse par la même occasion. Vous avez beaucoup de mérite, continuez !!!!

Merci à toi Guillaume, et tout le meilleur pour l’association Les Chamois du bonheur ! Quelle belle initiative, en espérant que cela puisse se propager à d’autres cîmes 🙂

Guillaume me demanda de rajouter après son interview :

« Quitte à aller en Corse, faites les variantes, c’est juste magnifique ! Le périple est encore meilleur ! »

Le message est passé Guillaume ! Encore merci à toi et à ton équipe ! 

D’ailleurs, retrouvez-les, voici la team en détail :

arrivée du GR20 à Conca - Guillaume - Kent - Fab - David
arrivée du GR20 à Conca – Guillaume – Kent – Fab – David
  • Guillaume : sur Instagram : @Guig_s7
  • Quentin, alias Kent Ucky @kentucky74 sur instagram, son compère de trek et aussi le photographe des photos de cet article.
  • Fabrice Losserand, compère de trek !
  • David, « Un un mec en or rencontré sur le GR et qui a fait plus de la moitié du chemin avec nous« 
  • L’association Les Chamois du bonheur sur Facebook : www.facebook.com/leschamoisdubonheur

N’hésitez pas à partager cet article : cette association mérite vraiment d’être connue !

A vous de laisser un commentaire !