Dorine de Chambéry – son GR20 en octobre 2016

Bonjour Dorine, peux-tu te présenter ?

Bonjour à tous !

Je m’appelle Dorine, j’ai 33 ans et je suis de Chambéry et j’ai 2 enfants. Je suis professeur d’EPS et j’ai la chance de profiter de ma région qui offre un superbe terrain de « jeux ». Je crapahute sur les montagnes été (randos / trail et via ferrata) comme hiver (ski alpin et nordique) depuis mon plus jeune âge (merci à mes parents) et je profite également du lac du Bourget… Je fais par ailleurs du Basket en compétition.

La montée est longue et technique
Dorine de Chambéry

Donc déjà expérimentée en randonnée ?

Je pense avoir plutôt une bonne expérience de la montagne, j’ai fait énormément de randonnées dans les Alpes depuis petite et avec mon conjoint nous partons régulièrement à la journée et nous avons hâte d’emmener nos garçons.

Nous avons l’habitude de réaliser des sommets à plus de 2.000, il y en a 14 dans les Bauges (le massif près de chez nous) et nous les avons quasi tous fait.

En revanche, je n’avais jamais fait d’itinérance donc le challenge était le suivant : « porter un sac lourd et enchaîner les journées de marche »

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées à faire proche de Chambéry ?

Je ne sais pas par où commencer….

Evidement, autour de chez moi il y a les « classiques » : la Dent du Chat, la Croix du Nivolet que l’on peut corser en partant les plus bas possible !!

Juste avant de partir pour le GR20, j’ai fait une grande boucle pour m’entraîner :

La pointe de l’Arcalod (2.217m) et la pointe de Chaurionde (2.173m), c’est une longue rando dans les Bauges avec un peu d’escalade pour atteindre l’Arcalod (D = 1.700m).

Le massif des Bauges, de Belledonne, de Chartreuse offrent des paysages superbes et variés, par ex : Le Mont Granier 1.933m (D 950 environ 5h de marche).

Par ailleurs, j’aime randonner dans les massif du Mont-Blanc et je vous conseille le Lac Blanc 2.352m (D1050 environ 5h de marche), les panoramas y sont à couper le souffle.

Quid de ton GR20 : quand, comment et quel itinéraire ?

J’ai réalisé le GR20 avec mon conjoint en octobre 2016 dans le sens Nord au Sud en entier.

Littoral au loin depuis les cimes
Littoral au loin depuis les cimes

Gros défi, nous avions seulement 10 jours de vacances donc avec le trajet il nous restait 8 jours sur place, nous avons donc décider de le boucler en 7 jours, avec 1 jour de battement au cas où…

Nous partions donc pour 2 étapes par jour et 3 étapes le 4è jour, (càd du Refuge de Manganu jusqu’à Vizzavona).

Quel était le contexte de vouloir faire le GR20 ? Une préparation spécifique ?

Je suis amoureuse de la Corse depuis toute jeune et je m’y rends quasiment chaque été mais je ne connaissais que très peu les montagnes Corses (je fais 1 rando par vacances), le GR20 me trottait dans la tête depuis déjà pas mal de temps, mon conjoint en avait envie aussi.

A travers la montagne Corse
A travers la montagne Corse

Comme nous étions en bonne forme en 2016 (nous avions beaucoup randonné et couru), je me suis dis que c’était l’année.

Je savais que nous aurions seulement 7 jours donc j’ai fait des recherches (net, topos), il s’est avéré que le défi semblait réalisable au vu de notre état physique.

Nous avons pas mal réfléchi à la découpe des étapes, au contenu de sac, car en octobre, pas de gardiens, donc pas de possibilité de manger ou de se ravitailler, il fallait tout prévoir, y compris une tente légère si jamais nous ne bouclions pas une étape.

Côté entraînement, un peu plus de courses et de randonnées ont suffit.

Ne négligeons pas le basket qui offre un entrainement en fractionné qui est très intéressant pour « avaler » les dénivelés.

Quel matériel avais-tu emporté ?

Mon sac était assez lourd (15kg) c’est pourquoi j’ai fait le choix de chaussures légères types trail. Je le conseille vraiment pour ceux qui doublent les étapes.

Vue mer depuis les étapes du GR20
Vue mer depuis les étapes du GR20

Poche à eau, fruits secs et barres céréales… pour le petit déj, j’avais fait à l’avance (recette sur le net) des granolas (miel et jus d’orange chaud à mélanger sur du muesli, puis au four), c’était bien consistant et calorique pour démarrer la journée. J’avais aussi de la poudre énergétique (1 petite bouteille par jour).

J’avais une tente légère, un sac de couchage chaud et léger, un réchaud minuscule et des plats lyophilisés, je suis agréablement surprise par la quantité et les saveurs !!! Ca passe pas mal.

1 saucisson et 1 morceau de fromage puis 1 tablette de chocolat pour se faire plaisir quand même !!!

Côté vêtements, vu la période il fallait quand même pouvoir se couvrir : 1 pantalon chaud doublé polaire et 1 plus fin qui se transforme en short (en général j’en changeais au repas de midi). 2 hauts techniques, 1veste Softshell, 1 doudoune légère, une 3ième couche imperméable. 3 tee-shirts et une tenue pour dormir. Je faisais une petite lessive pour les t-shirts tous les jours mais impossible de se débarrasser de l’odeur du feu (il fallait le faire tous les soirs dans les refuges) !!!

Tes impressions positives ?

Evidement je pense d’abord aux paysages magnifiques, variés, riches des couleurs de l’automne…au défi sportif que nous avons réalisé, partagé avec mon conjoint avec en moyenne 10h de marche par jour et de beaux dénivelés et qui s’est très bien passé (pas de bobos, de pépins physiques, beaux temps dans l’ensemble)… aux échanges sur le chemin et dans les refuges avec les randonneurs.

Paysages magnifiques et variés riches des couleurs de l'automne - GR20
Paysages magnifiques et variés riches des couleurs de l’automne – GR20

Mais ce que je retiens avant tout, que je n’aurais pas pensé trouver en faisant le GR20 et qui m’a vraiment plu, c’est le côté « retraite spirituelle ». Je m’explique : à cette époque, nous n’avons pas croisé beaucoup de monde, pas de gardiens, donc il arrivait qu’on ne voit personne pendant une nuit et/ou journée, et ce fût une révélation !!!! Moi, la nature et ses exigences, le silence : c’était magique.

Des impressions négatives ?

Pas vraiment d’impressions négatives juste des aléas :

Nous n’avons pas eu la vue mer lors des dernières étapes mais nous étions tout de même au soleil, au dessus des nuages.

Le refuge d’Asinau ayant brûlé, il y avait seulement une cabane en bois avec 2 matelas, à notre arrivée nous étions plutôt content puisqu’on pensait monter la tente mais la nuit fût très agitée avec énormément de vent qui s’engouffrait dans les planches de bois en faisant un bruit hallucinant et des rongeurs qui se sont régalés avec nos barres de céréales !

Avec le recul, c’est plutôt drôle.

Ton plus gros coup de cœur ?

L’arrivée au Lac de Nino fut vraiment un moment magique. Les couleurs de l’automne et le soleil tombant (il se couche tôt en octobre) rendaient le paysage irréel. Quelques chevaux et vaches pour parfaire le tout… vraiment magnifique.

L'arrivée au Lac de Nino - Corse
L’arrivée au Lac de Nino – Corse

Tes étapes et refuges préférés ?

L’étape Ascu Stagnu à Tighettu reste une de mes préférées et pourtant, elle a été pour moi une des plus difficiles physiquement, sachant que j’avais déjà dans les pattes l’étape Carozzu à Ascu réalisée le matin.

La montée est longue et technique, dans les éboulis et n’a rien à envier aux Alpes, dommage de ne pas avoir eu le temps de monter au Cinto.

La montée est longue et technique dans les éboulis
La montée est longue et technique dans les éboulis

Ma 2e étape préférée est celle de Ciottulu à Manganu, j’ai adoré le changement de paysages, après la haute montagne, beaucoup de rivières, cascades, forêts, vastes plateaux.

Beaucoup de rivières, de cascades, des forets et de vastes plateaux...
Beaucoup de rivières, de cascades, des forets et de vastes plateaux…

Un message à faire passer ?

Merci aux propriétaires du refuge de la gare à Vizzavona pour le bon repas…et la douche !

Et oui, pas d’eau dans les refuges donc au 4e jour après avoir triplé les étapes, nous arrivons de nuit à Vizzavona en pensant planter la tente, finalement les propriétaires acceptent de nous héberger alors qu’ils étaient fermés.

J’ai appréciée la seule douche de la semaine !

Une astuce que tu peux partager ?

Pour optimiser la place dans mon sac et aussi pour le côté pratique, j’avais dégoté du savon en feuilles.

L’avantage est que l’on se sert uniquement d’1 ou plusieurs feuilles selon le besoin et que l’on ne se retrouve pas avec un savon tout mouillé dont on ne sait pas trop quoi faire.

Je portais également des gants de muscu pour éviter les ampoules à cause des bâtons.

Porter des gants de muscu pour éviter les ampoules
Porter des gants de muscu pour éviter les ampoules

D’autres conseils pour ceux qui préparent le GR20 ?

Il y a autant de conseils que de façon d’envisager le GR20…

Il me semble qu’une fois que l’on a défini nos envies (en partie, en entier, en très peu de jours, avec des variantes etc…), il faut s’équiper en conséquence.

Les étirements me semblent pertinents en fin de journée pour limiter les courbatures et bien sûr s’hydrater et s’alimenter régulièrement, même si on n’en ressent pas le besoin, pour éviter le coup de fatigue.

Prudence dans les éboulis
Prudence dans les éboulis

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

J’aimerais le faire dans l’autre sens, peut être en 5 ou 6 jours.

Et je souhaiterais également le réaliser en faisait le maximum de variantes et sommets alentours, en prenant le temps cette fois-ci.

Concernant la période, je voudrais voir ces paysages en été car ils doivent être très différents mais j’ai un peu peur de l’affluence à cette période.

Envie de rajouter quelque chose ?

Ce GR20 est une belle expérience, la nature est si belle et si exigeante, quelle fierté d’en venir à bout.

Néanmoins elle fut belle et sereine, car préparée à l’avance.

Merci beaucoup Dorine pour ton retour d’expérience !

Effectivement, l’automne offre de tes belles couleurs, mais l’été a son charme également – mais impossible de ne croiser personne en 24h pendant une journée de saison 😉

Couleurs automnales en Corse
Couleurs automnales en Corse

Au plaisir de te relire pour ton prochain GR20 dans l’autre sens, et par les variantes 😉

A vous de laisser un commentaire !