Emma Haby, Alsacienne à Paris – Le GR20 enceinte de 3 mois

Bonjour Emma, peux-tu te présenter s’il te plait ?

Bonjour à toutes et à tous ! Je m’appelle Emma Haby, j’ai 28 ans et je suis une Alsacienne perdue à Paris. Je travaille en marketing et influence dans l’automobile. Mes passions ? La nature, mon club de course à pieds, les relations humaines et réseaux sociaux, la bonne cuisine et… les voyages ! Je me suis lancée sur le GR20, enceinte de 3 mois.

Jour 1 - Sur les hauteurs
Jour 1 – Sur les hauteurs

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées à faire sur Paris ou ailleurs ?

Pour s’entraîner au trail et à la randonnée à Paris : à part les marches, c’est compliqué ! Mais c’est possible, j’ai passé de nombreux week-ends à Bures-sur-Yvette, ville accessible avec le RER B qui offre une dizaine de parcours trail permettant d’avoir un peu de dénivelé, et surtout, du bois et de la nature !

Sinon, mes plus beaux paysages de randonnée : le cirque Mafate à la Réunion, où nous avons fait 5 jours dans les 3 cirques. Et évidemment, les Alpes…

Tignes
Tignes

Quid de ton GR20 ? A quelle période, quel itinéraire ? Accompagnée ?

Nous sommes partis du 20 Juin au 1er juillet avec Jordan, mon petit-ami. Nous l’avons fait du Nord au Sud, donc de Calenzana à Conca. Notre objectif était de finir le parcours en 13 jours à la place de 16, afin de profiter de la plage plus longtemps une fois le challenge sportif terminé.

Seuls au monde
Seuls au monde

Tu as réalisé le GR20 enceinte, peux-tu nous en parler s’il te plait ?

Nous avions prévu de faire le GR20 en Juin 2019 et avions donc posé trois semaines de vacances pour ce projet. Jordan étant pompier, il doit poser ses vacances bien à l’avance donc nous avons pris cette décision vers novembre. A cette date, je ne savais pas encore que j’allais être enceinte. En fin d’année, nous avons décidé de nous lancer dans un projet bébé. Nous nous étions dit que nous verrons d’ici Juin, si bébé arrive entre-temps, comment nous nous organiserons. Et dans le « pire » des cas, nous ferions 3 semaines de vacances en Corse.

En parallèle, nous avions aussi pour projet de faire un trail de 40 km à Annecy fin mai, la « Marathon-Race » et j’ai donc commencé une préparation trail mi-mars afin d’atteindre cet objectif, ce qui était parfait niveau timing afin de se préparer pour le GR.

Je suis en club d’athlétisme depuis 3 ans, et j’ai toujours fait du sport. Avant le GR20, j’étais à 30 / 40 km de course par semaine soit entre 2 et 4 entrainements par semaine, couplés à quelques séances de vélo et de natation.

Mi-avril, j’ai appris que j’étais enceinte. J’ai eu beaucoup de chance, car j’ai eu très peu des fameux « symptômes de grossesse » des premiers mois, juste beaucoup de fatigue, qui m’emmenait au lit à 20h30 certains soirs de semaine.

Je ne remettrai donc en cause ni ma course de 40 km, ni notre GR20 tant que mon corps me permettra de m’entraîner normalement ! J’ai juste adapté les entrainements en prenant soin de mon souffle.

C'est parti pour l'étape 4
C’est parti pour l’étape 4

En avais-tu parlé à ton médecin au préalable ?

J’avais besoin d’être rassurée avant mes challenges sportifs. J’ai donc posé la question à la mère de ma binôme de course, Médecin. Je voulais une personne qui a conscience de ce qu’on réalise comme effort. La réponse a été : « Tant que tu le sens, vas-y. Écoute ton corps. »

J’ai aussi posé la question à mon gynécologue, mais tout comme Dorothée (cf. interview de Dorothée), il n’avait pas l’air de trop savoir ce qu’était le « GR20 » et il m’a juste dit « pas de souci » pour le sport et m’a conseillé de prendre avec moi mes échographies et mes résultats de tests sanguins si je pars loin. J’ai donc pris des photos des documents et ai fait un album spécial sur mon iPhone.

Votre bébé apprendra l'escalade très tôt
Votre bébé apprendra l’escalade très tôt

D’après cette expérience, que pourrais-tu conseiller, ou déconseiller, pour les femmes enceintes ?

Si vous vous sentez en forme physiquement et mentalement, allez-y ! Si vous partez à deux ou plusieurs, je vous conseille de préparer votre partenaire bien en amont à l’effort que vous vous apprêtez à faire. C’est important de beaucoup communiquer afin de s’assurer que vos objectifs de ce GR20 sont les mêmes, que votre ou vos partenaires seront prêts à se caler sur votre rythme et sera à l’écoute de vos envies et angoisses. Si vous êtes enceinte, je vous déconseille de rechercher le challenge sportif et de vous lancer sur un GR en 3 jours car vous seriez frustrée de ne pas en profiter. Je vous conseille de le vivre pleinement, à votre rythme, et de savourer chaque instant de pause et fin d’étape en toute harmonie avec votre corps et donc votre bébé. Vous allez lui faire découvrir un moment paisible, en communion avec la nature !

Futur petit pompier, bébé est avec nous
Futur petit pompier, bébé est avec nous

Aussi, préparez-vous. On ne se lance pas sur un GR20, qui plus est enceinte, sans avoir fait de préparation : il faut manger du dénivelé, travailler son endurance. Vous allez avoir des étapes de 6h à plus de 12h par jour si vous doublez. Cela nécessite un entrainement et vous permettra d’évaluer votre souffle et vos capacités, jusqu’au moment de prendre le départ. Ce qui, par la même occasion vous rassurera aussi !

Quel équipement avais-tu emporté ?

Je suis partie avec un sac de randonnée Forclaz de 13 kg. Pour la petite histoire, j’avais acheté un sac de randonnée dernier cri, avec lequel je suis partie en Bulgarie 15 jours avant le GR20 pour une semaine de vacances tranquilles. Le bagage n’est jamais arrivé à l’aéroport et j’ai dû en prendre un autre que l’on m’a prêté. Finalement, je pense que c’était un mal pour un bien car l’autre était beaucoup plus léger.

Au niveau de la liste de matériel, version courte :

  • CamelBak de 2L d’eau
  • 3 T-shirts de sport (2 suffisent s’il ne pleut pas !)
  • 1 short
  • 1 pantalon de randonnée long
  • 1 veste Gore-Tex
  • Chaussures de marche Millet (testées avant !!)
  • Pour le soir : une polaire, un jogging, un tee-shirt en coton
  • 1 savon de Marseille pour lessive, douche
  • Nourriture : cacahuètes, Pompotes, pâtes, riz, nourriture lyophilisée… Nous avions emmené à deux, pour 7 jours d’autonomie.
  • Nécessaire de toilettes : j’avais quand même mis mon huile anti-vergetures dans le sac 😉
  • Nécessaire de dodo
  • Nécessaire de vaisselle : casserole Décathlon avec couverts, gobelets, assiette à l’intérieur.
  • 1 bouteille de gaz
  • 1 casquette, lunettes de soleil, serviette…

Jordan a porté la tente et le réchaud et avait 19 kg avec lui.

Un conseil préparez vos cuicuisses
Un conseil préparez vos cuicuisses

Avais-tu pensé à l’aspect Sécurité en préparant le GR20 ?

Je suis de nature très optimiste (et peut-être un peu inconsciente) donc niveau sécurité, je me suis juste dit qu’il fallait toujours avoir un téléphone avec de la batterie. Nous avions emmené un chargeur solaire. Et j’avais les photos de mes échographies etc. dans mon téléphone.

Sans oublier, que je voyage avec un pompier, donc je me dis qu’en cas de problème, il saura me porter les premiers secours 😉

Nous avions aussi emmené une trousse à pharmacie : les straps ont été utiles pour prévenir les ampoules, ainsi que les sparadraps anti-ampoules pour Jordan.

Au final, il a fait beau pendant tout le périple donc le parcours n’était pas glissant mais je pense qu’en cas de pluie, c’est une autre histoire !

Mes souvenirs de moments dangereux : certains passages dans le vide, mieux vaut ne pas avoir trop le vertige ou de perte d’équilibre. Surtout dans la partie Nord !!

Encore des névés sur le parcours ?

En pleine canicule, voici le seul névé que j’ai trouvé dans la partie Nord 🙂

Les raides montées du Nord…
Les raides montées du Nord…

Tes impressions positives ?

Le fait de revenir à une routine au plus proche de la nature. Nos besoins sont primaires : se laver, se nourrir, laver son linge, dormir… et mine de rien, le fait d’être coupé du monde (très peu de réseau sur le parcours) aide à se mettre tête et âme dans cette relation primaire à la nature et de vivre dans une bulle avec l’autre.

C’était une superbe expérience, j’ai eu l’impression de me sentir « saine » pendant 12 jours avec une vie à base de sport, de pâtes au thon et de baignades à l’eau de source.

J’étais totalement apaisée et en idylle total avec mon homme et notre petit-nous. Nous avons même eu le temps pendant nos journées de marche de débattre sur le prénom, sa future éducation… 🙂

Du négatif ?

  1. La chaleur. Certains jours, on montait à 38 degrés à l’ombre. Je pense que sur les rochers on dépassait les 40°C. La chaleur me donnait l’impression d’avoir un 2ème sac sur le dos.
  2. Une journée de 14h30 de marche et un accueil misérable dans l’auberge de Vaccaghja : plus de repas, plus de bière au frais (pas pour moi, vous devinerez !) et un accueil très hostile.
  3. Le fait de ne pas pouvoir manger de saucisson (je ne suis pas immunisée contre la toxo). J’avoue, je m’autorisais quand même 2 tranches par jour…
Sur les crêtes, variante de l'étape 8
Sur les crêtes, variante de l’étape 8

Ton plus gros coup de cœur ?

  • Les spaghettis AL DENTE à la sauce tomate sous la cascade des Anglais.
  • La rencontre d’Inès et Elodie, deux randonneuses aguerries, que nous étions ravis de retrouver le soir !
Coin de Paradis, eau parfaite pour chauffer les pâtes
Coin de Paradis, eau parfaite pour chauffer les pâtes

Étapes et refuges préférés ?

On nous avait dit avant de partir, qu’il ne fallait pas hésiter à s’arrêter dans certaines bergeries, plutôt que des refuges. Nous vous en recommandons deux, à côté desquelles il serait vraiment dommage de passer !

  • ÉTAPE 4 : La bergerie d’U Vallone, qui se trouve 30’ plus loin que le refuge de Tighjettu (fin de l’étape 4) et un vrai coin de Paradis avec une piscine naturelle pour passer l’aprèm… Un bonheur !
  • ÉTAPE 11 : Le dîner à Bocca Di Verde, une bergerie où l’on a eu un super accueil et où ils n’hésitent pas à donner plus d’un bout de pain par personne 😉

Nous y sommes allés directement de la gare de Vizzavona, soit 1,5 étape.

Des messages ou remerciements à passer ?

Merci à mon amoureux d’avoir été aux petits soins pendant toute la durée du parcours, d’avoir écouté mes envies, de m’avoir fait à manger quand j’avais faim et pour ce périple magique.

Un seul mot d'ordre profitez
Un seul mot d’ordre profitez

Merci à Elo & Inès pour ces moments de détente dans la partie Nord et j’espère qu’on se revoit vite pour un dîner à Paris !

Et si les « Marseillais » tombent sur ce témoignage, ce fut un plaisir de partager ces moments cacahuètes et saucisson à vos côtés. On rigole encore de votre estimation à +2h sur l’étape du Lac Nino !! 😊

Des objets pratiques ou astuces de ton GR20 à partager ?

Avoir des tongs.

Emmenez avec vous un carnet et un stylo, pour écrire votre voyage ! Ça m’occupait pendant les après-midis au refuge.

En juillet-août, partez à 5h30 max du matin, cela vous permet d’avoir 2h sans trop de chaleur et d’arriver tôt pour profiter !

Dans votre sac, pensez à la crème de récupération, crème hydratante et crème solaire. Ce n’est pas un luxe de prendre soin de sa peau tout au long du périple 😉

+ l’anti-moustique si vous êtes sensibles !

Autre chose pratique : on avait avec nous un genre de panier Quechua pour laver le linge, qui se replie : pratique quand il n’y a pas d’évier ou qu’il est interdit d’y laver son linge !

D’autres conseils pour les lecteurs qui préparent le GR20 ?

Préparez-vous en amont, cela rendra votre voyage plus agréable.

Emmenez toujours de quoi avec du sucré et du salé sur vous, en fonction de vos goûts, cela donnera des coups de boost ! (Pompotes, Curlys…) ce genre d’encas se trouvent dans les refuges !

Quand vous voyez un endroit qui vous plaît, ne vous posez pas de question, arrêtez-vous et profitez-en, vous n’y repasserez pas de suite !

Arrivés à Conca, choisissez le stop pour remonter. Plus rapide que les bus et réseaux de transport, vous ferez des rencontres extras !

Si vous êtes enceinte, prenez la tête de la marche, ainsi les autres s’adapteront à votre rythme ! 😉

Nos déjeuners quotidiens pâtes, pesto, eau de source
Nos déjeuners quotidiens : pâtes, pesto, eau de source

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Honnêtement, notre voyage était parfait. Le GR20 réalisé en 12 jours, nous avons ensuite passé 5 jours en Corse du côté de Calenzana.

Nous avions emmené exactement ce dont nous avions besoin : rien en trop, et nous n’avons manqué de rien. Nous n’avions rien réservé à l’avance et avons bien fait car libres tout au long du parcours !

Le poids des sacs était très supportable et ne nous a jamais dérangé.

Je vous souhaite à tous d'arriver ici
Je vous souhaite à tous d’arriver ici

Envie de rajouter quelque chose ?

J’ai été ravie de pouvoir échanger avec Dorothée avant mon GR20, échanger avec des femmes enceintes et sportives est rassurant. Si vous avez quelconque question, je serais ravie de vous répondre car je trouve que nous manquons énormément d’informations !

Merci Emeric pour cette belle opportunité d’échanger et ton blog, qui a remplacé ma lecture de chevet avant le GR !

Après manger, le bidou ressort avec le sac
Après manger, le bidou ressort avec le sac

Merci beaucoup Emma pour ton retour d’expérience ! Effectivement, comme le dit le corps médical, Sport et Enceinte n’est pas forcément incompatible, du moment que la grossesse se déroule bien et que le corps s’en sent capable. Après, comme tu le précises, le souffle ne suit plus forcément à sa pleine capacité, et les partenaires doivent alors s’adapter au rythme de la personne plus “lente” (non péjoratif – simplement physiologique).

Et c’est d’ailleurs un bon conseil pour tous : lorsqu’on part à plusieurs sur le GR20, rappelez-vous le niveau physique d’une personne à une autre est différent. Alors si on envisage de réaliser le GR20 à plusieurs, il est fortement recommandé de s’accorder en amont sur la manière d’avancer en groupe et à quel rythme. En parler (et le décider) avant de s’élancer dans cette aventure évite des tensions ou “frustrations d’endurance” sur le chemin.

A bientôt Emma et Jordan, et on te souhaite une très bonne fin de grossesse ! A bientôt en Corse… à vous 3 ! 😉

A vous de laisser un commentaire !