Thomas Angeli – athlète et saisonnier du refuge de Carozzu

Bonjour Thomas ! Peux-tu te présenter aux lecteurs stp :

Je m’appelle Thomas Angeli, j’ai 20 ans, je suis né et j’ai grandi en Corse. Je pratique le trail, la course à pied et le vélo. Je fais partie depuis 1 an du Team Asics Trail, et je travaille à Décathlon à Ajaccio depuis quelques semaines.

thomas angeli athlete team trail asics
Thomas Angeli – athlète Team Trail Asics

Quels sports pratiques-tu ? A quelle fréquence ?

Je pratique le trail en montagne et le vélo pour la préparation. Ca dépend des mois et des objectifs mais ceux sont des semaines entre 8h et 25h pour les plus grosses…

Tu m’informes avoir travaillé en refuge cet été ! Peux-tu nous parler de cette expérience ?

Oui, j’ai bossé au refuge de Carozzu tout l’été ; c’était sympa, j’avais déjà bossé plusieurs été là haut. L’ambiance est bonne et les gens sont simples, j’ai bien aimé !

refuge carozzu gr20 corse

Peux-tu nous parler du fonctionnement d’un refuge ?

Alors, le refuge ouvre à la mi-mai très souvent, mais il y en encore de la neige en montagne, donc pas beaucoup de monde.

Il y a un gros héliportage en début de saison avec tout le stock pour les 5 mois de travail. Pour le reste du ravitaillement, légumes, fruits, oeufs c’est sur le dos à Carozzu, environ 1 à 2 fois par semaine en fonction du monde ; pas de mule. En effet les autres refuges ont quasiment tous une mule ou alors la route dans les gîtes et les hôtels.

La journée d’un gardien, c’est ménage et cuisine le matin, qui prend pas mal de temps, puis accueillir les clients au fil de la journée. Il y a un pic dans l’après-midi ou tout le monde arrive en même temps, surtout juin et septembre.

Quelles sont les conditions de vie du gardien de refuge et du / des saisonniers qui y travaillent en été ?

Il faut aimer être coupé du monde, c’est clair, pas tout le monde pourrait le faire en tout cas !

Les conditions sont géniales, on a une douche chaude, une tente confortable et un panorama au top ! Ca suffit pour vivre !

gr20 refuge carozzu

Quelles sont tes impressions ?

Impressions Positives :

Le GR20 est l’un des sentiers les plus fréquenté d’Europe et même du monde ; les échanges entre les personnes sont formidable, on rencontre beaucoup de gens différent et plein de passionnés !

L’ambiance est bonne, les vues superbes, et le terrain propre à la Corse.

Impressions Négatives :

Les refuges ne sont pas faits pour accueillir autant de monde. On manque d’infrastructure par rapport à tout l’argent que ça rapporte.

Il y a toujours des imprudents comme partout, et cela arrive de retrouver des gens blessés ou morts sur les chemins par manque de connaissances… ceux sont des inconscients parfois…

lac gr20 nord

Quel est ton coup de cœur n° 1 pour cette expérience au refuge de Carozzu ?

Les rencontres !

Si on te propose de retravailler au refuge pour la prochaine saison, tu  signes ? 🙂

Je veux vivre à plein temps de ma passion et essayer de me professionnaliser au mieux, et le boulot en refuge demande un travail régulier et conséquent chaque jour.

Donc peut-être pour ma “retraite sportive” !! J’ai toute la vie devant moi pour y songer.

Et sinon, le GR20 en tant que randonneur, peux-tu nous en parler ?

C’est un sentier unique, escarpé, difficile et propre à la Corse. On ne le présente plus. Sa réputation et sa difficulté font de lui un des sentiers les plus fréquentés au monde.

Les paysages sont arides, il y a beaucoup de caillasse, des grosses descentes et des montées techniques. En tant que randonneur, c’est à faire une fois dans sa vie !

roche gr20 nord corse

Le nord est très dur, il n’y a aucun répit : ça monte et ça descend pendant près de 100 km. Le sud est plus doux mais les étapes sont plus longues, les panoramas différents mais tout aussi magiques.

Quels conseils tu pourrais partager à nos lecteurs qui préparent leur GR20 ?

– Arriver préparé, en très bonnes conditions physiques.

– Prévoir des sacs légers (12 kg max d’après moi).

– Il y a tout dans les refuges, pour manger, boire et dormir. Même si cela représente un certain budget, je trouve que c’est la moindre des choses de laisser quelque chose au commerçant qui travaille tous les jours pour que les randonneurs soient satisfaits !

gr20 nord proche refuge carozzu

Merci Thomas pour ton retour d’expérience ! 

Continuez de suivre Thomas sur sa page Facebook, son compte instagram, et on en profite pour passer le bonjour à l’équipe du Décathlon d’Ajaccio !

A vous de laisser un commentaire !