Sarah du Blog Vents & Voyages – son GR20 début juillet 2018

Bonjour Sarah, peux-tu te présenter ?

Bonjour, moi c’est Sarah, j’ai 30 ans et je vis dans le Doubs. Depuis plusieurs années je voue une passion pour les voyages et particulièrement toutes les expériences qui me permettent de sortir de ma zone de confort et de me dépasser.

Sarah - Vents et Voyages - GR20
Sarah – Vents et Voyages – GR20

Déjà expérimentée en randonnée ?

Originaire de Vendée, je ne me suis mise à la randonnée que depuis 5 ans, date de mon arrivée dans le Doubs. J’ai la chance d’habiter dans les montagnes du Jura donc je randonne très régulièrement, que ce soit dans le Jura ou bien dans les Alpes en France ou en Suisse voisine. J’ai commencé par des petites marches avec peu de dénivelé pour terminer avec des rando de presque 2000m D+ sur 30 ou 40 km à la journée.

Et bien sûr tous mes voyages sont prétextes à la randonnée ! Que ce soit l’Islande, les parcs de l’ouest américain, la Nouvelle Zélande, Majorque, la Sardaigne … j’aime prendre de la hauteur partout où je vais.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées à faire dans ta région ?

Les montagnes du Jura sont un vrai paradis pour les amoureux de la nature et des randonnées. Entre la GTJ (Grande Traversée du Jura), l’échappée Jurassienne, le GR5 et tous les sentiers de randonnée à la journée on ne s’ennuie pas et on profite de superbes paysages sur des lacs d’eau turquoise, des forêts, et par beau temps on peut même voir la chaîne des Alpes et le Mont Blanc.

Peux-tu nous parler de Vents et Voyages ?

J’ai lancé mon blog de voyage Vents & Voyages (ventsetvoyages.fr) début 2017 pour partager mes bonnes (et moins bonnes) expériences de voyage en Europe et dans le monde, le plus souvent hors du tourisme de masse.

L’écologie est un sujet qui me tient de plus en plus à cœur alors j’essaie de donner des conseils et des idées pour voyager de façon plus éco-responsable.

La montagne et ses vallées corses
La montagne et ses vallées corses

Bien sûr je parle de toutes les randonnées que j’ai réalisé lors de ces voyages ainsi que de ma deuxième passion, la plongée.

Quid de ton GR20 : Quel itinéraire, quelle période, accompagnée ?

J’ai réalisé le GR20 début juillet 2018 avec mon mari, en intégral du nord au sud (Calenzana à Conca)

Quel était la démarche de vouloir faire le GR20 ? Une préparation spécifique ?

J’aime me dépasser et avec l’arrivée de mes 30 ans j’ai ressenti le besoin de me lancer des challenges sportifs. Après un semi-marathon en 2017, j’ai eu envie de hausser la barre et de viser le GR20 qui était à mes yeux depuis très longtemps le Graal du randonneur mais que je pensais réservé à des sportifs de haut niveau. J’ai finalement réservé nos billets en mars 2018 ce qui nous laissait 4 mois pour nous préparer.

sarah-vents-et-voyages-gr20-vue-avion-corse
Vue d’avion – Corse

Pour mon entraînement, j’ai continué mes activités sportives normales (environ 20km de course à pied par semaine et un peu de musculation) et avec mon mari nous avons réalisé plusieurs randonnées de longue distance et avec des dénivelés importants de plus de 1500m en positif et en négatif, avec nos sacs chargés comme pour le GR. Environ 10kg pour moi et 20kg pour mon mari. Cela nous a permis de tester notre matériel, sac à dos, tente, chaussures, vêtements… mais aussi d’apprendre à connaître notre corps, savoir de combien de litre d’eau / de calories nous avons généralement besoin pour un jour et estimer les temps de pause nécessaire à notre récupération par exemple.

Quel matériel avais-tu emporté ?

Mon objectif était de partir avec un sac de 10kg max, eau et nourriture inclus. Mon plus gros challenge a été de tout faire rentrer dans mon sac de 38 L ! J’ai passé des soirées à peser tous mes habits pour ne prendre que les moins lourds tout en mixant des vêtements légers, chauds et imperméables. J’ai vite constaté que les vêtements de trails sont bien plus adaptés que les vêtements vendus dans les rayons ‘rando’ des magasins pour cet effort sportif. Heureusement, mon mari partait avec un sac de 70L et portait tout le matériel de tente, le réchaud et la popote.

  • Sac Loka UL sac de la marque F-stop, pesant 1kg pour une contenance d’environ 40L
  • Camelback d’1L et 2 petites bouteilles de 50CL
  •  2 tee-shirts manche courte et 1 T shirt manche longue pour la nuit
  • 2 paires de chaussettes et 1 paire en laine pour la nuit
  • 1 brassière, 3 culottes et 1 maillot de bain
  • 1 pantalon et 1 legging en laine pour la nuit
  • 2 shorts de trail
  • Des chaussures de rando et des chaussures ultra légères pour le soir
  • Un duvet confort 5°C, un matelas gonflable, un sac à viande en polaire (je suis très frileuse)
  • Trousse de toilette : savon d’Alep, pastilles de dentifrice, un peigne, un gant, une petite serviette, de la crème anti-ampoule, de la crème solaire en stick, des pansements
  • 6 repas lyophilisés, 6 portions de muesli, des gels énergétiques, de la poudre isotonique
sarah-vents-et-voyages-gr20-habits-trail
Vêtements légers de trail – GR20

Encore des névés en ce début juillet ?

Quelques névés aux étapes 4 et 7. J’ai l’habitude de marcher sur la neige sans crampon, avec les bâtons de randonnée pour aider à ne pas glisser tout s’est très bien passé.

Tes impressions positives ?

Pour un sentier autant fréquenté, j’ai été bluffé par sa propreté ! Certes, il y a quelques coins où l’on trouve du papier toilette, mais d’une façon générale, sur la longueur du sentier et par rapport à d’autres expériences ailleurs je dois dire que oui, c’est propre et c’est tant mieux ! Bravo à tous les randonneurs, continuez comme ça !

Nous avons toujours été très bien reçus dans tous les refuges où nous nous sommes arrêtés, que ce soit pour bivouaquer ou juste se ravitailler le midi. D’ailleurs, la charcuterie Corse et les fromages fermiers sont vraiment délicieux !

Enfin, l’ambiance générale sur le sentier est géniale. Nous avons eu l’occasion de faire de très belles rencontres, d’échanger nos bons plans sur le parcours, de discuter, de rire. En bref, un beau sentiment de partage et d’entraide.

Des impressions négatives ?

Certains tronçons sur le parcours semblent parfois avoir été créés dans le seul but d’ajouter de la difficulté, notamment dans le nord. Pendant notre GR, un trail devait avoir lieu, et sans faire attention à un moment donné nous avions dévié du chemin du GR pour nous trouver sur le sentier du trail, 5 mètres plus bas … et bien moins casse-gueule !

Pour contrebalancer mes impressions positives sur l’ambiance et les randonneurs, nous nous sommes aussi retrouvés en présence de randonneurs totalement irrespectueux, à parler et rire fort auprès des tentes le soir où le matin pour ne citer qu’un exemple. Heureusement que ce genre de comportement n’est pas représentatif de l’ensemble des randonneurs.

Ton plus gros coup de cœur ?

J’ai adoré les étapes dans le nord ! De par les paysages époustouflants mais aussi les passages techniques. J’ai découvert que je préfère randonner sur ce style de terrain plus technique et délicat, que sur des sentiers trop « plan-plan ».

sarah-vents-et-voyages-gr20-nord
Sarah et son mari – GR20 nord

Un message à faire passer ?

J’ai juste envie de rappeler à tous ceux qui veulent se lancer dans le GR20, que celui-ci demande une très bonne condition physique et nécessite un bon entraînement. Qu’il y a énormément d’abandons, de blessures, et de personnes inconscientes et/ou irresponsables qui prennent des risques qui n’en valent pas la peine.

S’il vous plaît, n’en faite pas partie.

Ton étape et ton refuge préférés ?

J’ai adoré l’étape 6 de Ciottulu di i Mori a Manganu. Une variété de paysages impressionnante, des lacs, des cascades, les chevaux … On en prend plein les yeux pendant cette étape !

sarah-vents-et-voyages-gr20-paysages-varies-corse
GR20 – des paysages si variés

Pour les refuges, je dirais Ciottulu di i Mori et Paliri pour leur emplacement et la superbe vue, et parce qu’on était très peu à y bivouaquer ces soirs là.

sarah-vents-et-voyages-bivouac-gr20
Bivouac – GR20

As-tu eu une astuce à partager ?

Ma crème anti-frottement pour éviter les ampoules, et ma poudre isotonique qui m’a aidé à bien récupérer.

Un autre conseil pour nos lecteurs qui préparent le GR20 ?

De bien s’entraîner, de ne pas avoir un sac trop lourd, mais en même temps de prévoir tout le minimum nécessaire pour de la randonnée en haute montagne ainsi qu’une trousse de secours.

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

J’aimerais le refaire, toujours dans le sens Nord Sud, mais en ajoutant quelques sommets et d’autres variantes que nous n’avons pas pu faire par manque de temps ou d’énergie 🙂

Envie de rajouter quelque chose ?

Merci pour l’interview et pour votre blog qui est une mine d’information !

sarah-vents-et-voyages-gr20-arrivee-conca
Arrivée à Conca

Et bien merci pour tes compliments Sarah, et aussi pour tout interview bien évidement ! 🙂

On se donne maintenant tous rendez-vous sur le blog de Sarah Vents & Voyages pour nous donner de belles inspirations de prochains voyages ! Sarah est également sur Instagram : @ventsetvoyages

A vous de laisser un commentaire !