Mojito Trail Production – vidéos de voyages, trails & treks

Bonjour Guillaume et Corentin, pouvez-vous vous présenter ?

Salut à tous, moi c’est Corentin, et avec mon pote Gus (Guillaume), on a créé Mojito Trail Production. On est deux jeunes de Saint-Etienne, passionnés de sports outdoor, notamment en montagne, de trails et de vidéos !

Lac de Nino - Gus et coco - Cimalp
Lac de Nino – Gus et coco – Cimalp

Peux-tu nous parler de Mojito Trail Production ?

Mojito Trail Production, c’est l’association que nous avons montée tous les deux pour créer et diffuser nos films. On intervient sur des trails pour réaliser des after movies, mais on se filme également nous-même lors de nos voyages, treks, etc. Toutes les vidéos sont dispo sur notre page Facebook Mojitotrailprod, et les photos essentiellement sur Instagram. Allez voir ça, on a besoin de vous et de vos conseils pour progresser 🙂

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées ou trails à faire dans votre région ?

Notre région est un sacré terrain de jeu ! On est proche des Alpes, alors forcément, il y a de quoi se faire plaisir ! Il y a notamment une rando magnifique vers Chamonix avec des passages par plusieurs lacs (Anterne, Pormenaz, etc), on l’a fait en août, le petit film vous donnera envie je pense 🙂 Niveau trail, on est intervenu sur le trail du Galibier, et on a été bluffé par de tels paysages, c’est assez exceptionnel.

Sinon, pour rêver un peu plus loin, j’ai eu la chance de faire des trails ou trek en Islande, au Népal dans l’Himalaya ou encore en Tanzanie au Kilimandjaro… je n’ai jamais rien vu d’aussi beau !

Concernant le GR20 : quelle période, quel itinéraire, en groupe ?

Alors, pour le GR20, nous sommes partis début septembre à six, trois couples de potes en fait ! On l’a fait en intégralité, du nord au sud (Calenzana – Conca), en 12 jours – 11 jours et demi pour être précis 😉

Le bonheur sur le gr20 - Mojito Trail Production
Le bonheur sur le gr20 – Mojito Trail Production

Quel était le contexte de vouloir faire le GR20 ?

On s’est lancé dans ce défi parce qu’on voulait vivre une belle aventure entre copains, et puis il y a un coté mythique au GR20, largement justifié d’ailleurs au vu des paysages rencontrés !

Nous sommes bien sportifs à la base, donc on ne s’est pas forcément préparé physiquement. On a juste fait un week-end rando dans les Alpes pour tester tout le matériel, voir si le poids du sac était supportable, etc. Ce petit test est indispensable pour partir dans de bonnes conditions le jour J !

Le GR était dans les plans depuis quelques mois, mais on a pris les billets un peu au dernier moment, parce qu’on aime fonctionner comme ça, sans trop prévoir !

Quel matériel avais-tu emporté ?

Je fais beaucoup de trail, donc je sais l’importance de partir le plus léger possible. Je suis donc parti avec un sac de 11 kg sans eau (deux gourdes de 1L), cela reste raisonnable et permet d’avancer vite sans se casser le dos (sac 50 L + 10, loin d’être plein !).

GR20 - Mojito Trail Production
GR20 – Mojito Trail Production

Pour la nourriture on avait décidé de s’approvisionner dans les refuges, c’était déjà ça en moins à porter : pas de popotes, de réchaud, juste quelques fruits secs.

Pour le reste, le nécessaire et rien d’autre : deux tenues short + tee-shirt, un pantalon et une veste imperméables, une polaire pour le soir, une paire de bâtons, tente duvet matelas, et quelques petites bricoles indispensables : tour de cou, frontale, tong. Il faut viser juste, avec du matos de confiance, léger et efficace !

Et bien sur nos appareils numériques pour filmer, GoPro, stabilisateurs, etc, avec toutes les batteries et fils qui vont avec ! Sur ce point là, nous n’avions pas trop le choix mais ça nous a rajouté pas mal de poids quand même, notamment pour Gus qui portait son drone et ses batteries… costaud la bête !

Tes impressions positives :

Un beau moment de partage, avec les autres randonneurs qu’on suivait étape par étape, avec certains gardiens de refuges super accueillants, et bien sur des dénivelés assez dingues qui valaient vraiment le coup !

GR20 Corse - Mojito Trail Production
GR20 Corse – Mojito Trail Production

Des impressions négatives ?

RAS 🙂 on a eu beaucoup de chance avec la météo, un seul orage – de grêle certes, heureusement que les tentes sont solides !

Ton plus gros coup de cœur ?

Les couchers et levers de soleil, entre mer et montagne, ce sont les plus beaux que nous avons vu ! On se levait à 5h du matin, mais on mettait toujours un temps fou pour avancer parce qu’on s’arrêtait filmer ou prendre des photos de ces instants !

coucher - lever de soleil en Corse
coucher – lever de soleil en Corse

Un coup de gueule, une remarque ?

Ce n’est pas vraiment un coup de gueule mais simplement une remarque : par rapport à d’autres GR (comme le GR 1 – 2 – 3 à La Réunion par exemple), il y a beaucoup moins d’information sur les temps de parcours. Du coup, on se doit de se munir d’un petit road book (Cf questions suivantes)

Tes étapes et refuges préférés ?

L’étape des lacs de Melo et Capitello est fantastique, elle est très technique et offre des vues splendides. En plus, on l’a vécu sous d’énormes rafales de vent, ce qui rajoutait encore un peu de piment ! L’ascension du Monte Cinto reste aussi un très bon souvenir.

Monte Cinto - Mojito Trail Production
Monte Cinto – Mojito Trail Production

Pour les refuges, l’accueil à la bergerie de Croci fut très sympathique et le repas un vrai régal ! Le refuge de Tighjettu est à voir également, le gardien est un ancien qui vous sert la liqueur de myrte au pschitt vaisselle directement dans la bouche, un sacré délire !

Une astuce que tu pourrais partager ?

L’astuce principale, selon moi, est de porter le plus léger possible, c’est indispensable – le moindre détail compte, par exemple, on avait coupé notre manche de brosse à dents 🙂

Sinon, nous avions acheté un petit guide qui résumait les étapes, leurs profils, les variantes, etc., super important pour prévoir les journées, les étapes à doubler, les détours à faire…

Autre astuce : la couverture de survie est très pratique pour protéger le dessous de la tente, car les places de bivouacs sont souvent très caillouteuses.

D’autres conseils pour les lecteurs qui préparent le GR20 ?

Ne pas se prendre la tête avec la vitesse, nous on a toujours pris le temps, de filmer, de faire des siestes et des détours, quitte à arriver tard au refuge ce n’est pas grave, l’important est de profiter au maximum de la montagne 🙂

Je conseillerai quand même d’être matinal (on se levait à 5h), cela permet de profiter de la journée, qui se termine tôt bien souvent !

Et puis bien sur, il faut connaître son matériel à la perfection !

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Si je devais le refaire, ce serait pour le tenter en rando trail, avec un sac encore plus léger donc ! Il y a des passages où il est impossible de courir de toute façon, mais d’autres plus roulants notamment au Sud.

Si je devais le refaire en randonnée, je ne changerai absolument rien ! Même l’après GR20, où on a pris le temps de se poser et de visiter le sud de la Corse, repos bien mérité 🙂

Un grand merci Corentin pour ton retour d’expérience !

Et maintenant, pour le bonheur de tous, voici le lien de la vidéo de leur GR20 : Vidéo GR20 Mojitotrailproduction Merci à Guillaume pour avoir porté le drone durant le séjour, ça en valait la peine, la vidéo est top !!!

Vous pouvez aussi suivre Mojito Trail Production sur Instagram !

Une réponse à “Mojito Trail Production – vidéos de voyages, trails & treks”

  1. Bonjour, je fais le gr20 mi juin et je pense prendre mes chaussures de trail reebook H20DRAÎN, qu en pensez vous? Ne vaut il pas mieux une chaussure plus ferme et qui tient plus les pieds?

A vous de laisser un commentaire !