Maxence, Chasseur Alpin dans l’Armée de Terre – son GR20 solo en juillet

Bonjour Maxence, peux-tu te présenter ?

Bonjour, Je m’appelle Maxence B, je viens de la région Rhône-Alpes, je vis et travaille sur Grenoble. Je suis Chasseur Alpin au sein de l’Armée de Terre. J’ai pour passion le trail, le ski rando, la randonnée, l’escalade et l’alpinisme. Mon métier et ma passion pour la montagne font que j’adore le sport.

Maxence - Corse
Maxence – Corse

Donc déjà expérimenté en randonnée ?

Je pratique la randonnée toute l’année (à ski l’hiver) cela m’arrive souvent de partir 2 ou 3 jours avec un groupe d’amis. Ce qu’on recherche surtout, c’est passer du bon temps et prendre de belles photos – la difficulté n’est pas notre priorité quand on choisit un itinéraire. Je ne randonne quasiment que dans les Alpes.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées dans les Alpes ?

Mon massif préféré reste Les Ecrins, bien que je conseille à 100% le massif de Belledonne proche de la région Grenobloise : toutes les randos y sont vraiment sympas, et très praticables en famille.

Quid de ton GR20 : à quelle période, quel itinéraire, en solo ?

Concernant mon GR20, je l’ai fait du 1er au 11 Juillet 2018, je suis parti seul de Calenzana jusqu’à Conca.

Majestueuses Montagnes
Majestueuses Montagnes

Quelle était la démarche de vouloir réaliser le GR20 seul ? Une préparation spécifique ?

J’ai voulu faire le GR20 seul pour plusieurs raisons : la première, c’est que j’avais besoin de me retrouver avec moi-même pour répondre à certaines questions. J’ai choisi le GR20 parce que j’ai vu une photo sur Instagram, je me suis alors un peu plus intéressé, j’ai pris mes billets pour le bateau 2 ou 3 jours après pour un départ la semaine suivante. Je n’ai fait aucun entrainement spécifique dû à mon entrainement quotidien.

Pluie en prévision
Pluie en prévision

Quel matériel avais-tu emporté ?

Je suis parti avec mon sac rando 50l, il pesait 14kg, il y avait constamment dedans :

  • 2l d’eau
  • une grosse doudoune (pas utilisée)
  • une doudoune fine
  • une GoreTex
  • un hamac
  • un matelas (pas utilisé)
  • une paire de tongs
  • lunettes de soleil
  • une trousse de soin/ toilette/ crème solaire
  • mes cartes Corse Sud et Corse Nord
  • 3 tee-shirts techniques
  • 3 shorts
  • 1 pantalon rando
  • 1 Odlo manches longues
  • 1 pantalon Odlo
  • mes papiers et batterie externe et 250€ en liquide
  • 2-3 barres de céréales
  • 1 GoPro
  • 1 serviette
  • 1 duvet
  • 1 lampe frontale

Je n’avais aucun repas sur moi, mise à part un saucisson. Le soir, je dormais en Odlo dans mon duvet.

Encore quelques névés en ce début juillet ?

Non, mise à part quelques névés pour monter au Monte Cinto et entre le refuge de Manganu et celui de Petra Piana. Je n’ai pas eu besoin de crampons : les parties enneigées sont rapides à passer.

neves-juillet-gr20-maxence
Névé juillet – GR20

Tes impressions positives ?

  • Un paysage à couper le souffle tout le long du GR
  • Des superbes rencontres
  • L’accueil de certains gardiens
  • La météo PARFAITE
GR20 Nord - les lacs
GR20 Nord – les lacs

Des impressions négatives ?

  • L’accueil de certains gardiens
  • Des chaussures trop fragiles pour ce type de cailloux
  • L’impossibilité de retirer de l’argent à Vizzavona (on est en 2018….)
  • Le prix des épiceries en refuges beaucoup trop élevé (bien supérieur à des refuges bien plus haut dans les Alpes)
Pâturage corse - GR20
Pâturage corse – GR20

Ton plus gros coup de cœur ?

Toute la partie Nord, je n’étais absolument pas prêt à un tel spectacle !

chevaux-nino-gr20-photo-noir-et-blanc
Les chevaux de Nino

Ton étape et ton refuge préférés ?

Le refuge de l’Onda pour ses lasagnes. Mon étape préférée est celle qui va du refuge de Manganu à celui de l’Onda, en passant par la voie aérienne.

Passage de brèche
Passage de brèche

Un message à passer ?

Je conseille de prévoir beaucoup d’argent en liquide, il est impossible de retirer sur l’intégralité du GR20. Je remercie toutes les formidables personnes rencontrées sur ce chemin pour tous ces moments partagés.

Une astuce que tu pourrais partager ?

J’ai utilisé l’application Iphigénie tout le long, c’est une application reportant les cartes IGN sur son portable avec la possibilité de voir où l’on se trouve même lorsqu’il n’y a pas de réseau. Bien que le GR20 soit très bien balisé, je m’en servais pour me rendre compte du nombre de kilomètres qu’il me restait à parcourir jusqu’au prochain refuge – pratique quand la fatigue s’installe et qu’on a décidé de doubler voire tripler les étapes.

Rivière corse
Rivière corse

D’autres conseils à partager avec nos lecteurs qui préparent le GR20 ?

Je conseille de partir avec une paire de chaussures de grande randonnée, de ne pas partir avec un sac trop lourd si l’on n’est pas habitué à en porter un, de prendre soin de ses pieds à la fin de chaque journée mais surtout de lever la tête pour apprécier la vue : beaucoup trop de personnes avancent tête baissée par peur de tomber mais ne profitent pas du spectacle offert par la montagne.

chocard-a-bec-jaune-corse
Le chocard à bec jaune

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Je pense le refaire prochainement en courant, en Light, et je prendrai surement plus d’argent.

Maxence - GR20
Maxence – GR20

Envie de rajouter quelque chose ?

Merci à celui ou celle qui prend le temps d’alimenter le blog régulièrement, toutes les infos dessus sont bonnes à prendre, voire indispensables.

Merci Maxence ! C’est effectivement beaucoup de travail de publier une interview tous les samedis depuis maintenant presque 2 ans, mais je continue avec plaisir cette aventure car ça fait toujours plaisir de recevoir de tels messages de remerciements et de savoir que GR20 Blog a du sens !

Tiens-nous au courant quand tu auras effectué le GR20 en version plus light pour pouvoir comparer tes 2 expériences 😉

A bientôt !

A vous de laisser un commentaire !