Marine de Belgique – Le GR20 avec son husky Helfy

Bonjour Marine, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Marine, j’ai 32 ans, j’habite à Dinant en Belgique. Depuis que je suis enfant, je pratique différents sports (danse, ski, plongée, natation, …), mais depuis un peu plus d’un an, je fais pas mal de randonnées et à l’occasion du Trek. La nature me fait du bien et me ressource.

prairie-en-corse-montagne

Donc déjà expérimentée en randonnée ?

J’aime beaucoup la randonnée que je pratique régulièrement. Ces randos peuvent varier d’une petite heure à la journée, en fonction du temps, et de la motivation du jour 😉

Marcher me permet de profiter de la nature, de découvrir des coins “oubliés”, de me changer les idées, de faire un peu de photos, et tout cela avec mon fidèle compagnon, Helfy, une husky de 6 ans. Helfy m’accompagne partout et donc j’essaye de réfléchir au maximum dans cette optique dans ma vie de tous les jours, mais aussi pour mes vacances.

marine-dinant-belgique

C’est de là que m’est venue l’idée de mon premier trek en solo avec elle. C’était l’été 2017, j’avais prévu de réaliser un tour en Savoie de 8 jours en montagne en semi autonomie. Comme Helfy n’est pas acceptée dans les refuges, nous étions parties avec la tente que je posais au pied des refuges et notre propre nourriture.

Malheureusement, après 4 jours, j’ai dû prendre la décision d’arrêter car la neige s’est invitée à la partie. Ce n’était pas prévu en plein été, et donc je n’étais pas équipée. Par soucis de sécurité, nous sommes rentrées, déçues, mais avec une belle motivation pour en faire d’autres.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées dans ta région ?

J’ai la chance d’habiter une belle région assez boisée. J’aime beaucoup une rando qui s’appelle “Les Cascatelles” au départ de Falmignoul. C’est une rando pas trop compliquée, qui passe par des passages de champs, puis boisés, avec de beaux points de vue sur la vallée de la Meuse. Ensuite on redescend le long de la Meuse, on passe devant le dernier passeur d’eau de la région, puis on remonte le long de très belles cascades dans les bois.

husky-randonnée-marine

Pour me trouver des randonnées, j’utilise une application très sympa où toute personne peut ajouter des circuits, ça s’appelle Visorando. Plus elle sera utilisée, plus elle sera riche et complète, je vous laisse la découvrir. J’ai eu l’occasion de la tester en Belgique et en France.

Quid de ton GR20 ? Quelle période, quel itinéraire ? Accompagnée ?

J’ai réalisé le GR20 avec Helfy et un ami qui vit en Corse et son chien. Nous avons fait le GR20 du 12 au 29 août, du Nord (Calenzana) au Sud (Conca).

gr20-avec-chiens-marine

Au départ, nous avions prévu de le faire selon les préconisations du topo guide (16 étapes) mais le 3ième jour, nous avons décidé de faire un jour OFF car Helfy avait les coussinets un peu abîmés. Afin d’éviter l’aggravation, je l’ai soignée la journée et le lendemain ça allait beaucoup mieux.

Quel était le contexte vouloir faire le GR20 ? Quid de l’organisation ?

L’idée est venue en discutant avec mon ami, qui avait envie de faire le GR20 mais habitant depuis peu en Corse, il ne connaissait personne qui avait envie de le faire avec lui.

panneau-conca-gr20-marine

C’est de là qu’est venu l’idée. Nous étions au mois de décembre 2016 et j’ai réservé nos billets d’avion (Helfy et moi) en février.

Quel équipement avais-tu emporté ?

Tout mon matériel et vêtements vient de chez Décathlon. J’ai été ravie du matériel utilisé :

  • Sac Quechua Symbium 50+10L + protège sac
  • Une poche à eau de 3L (pas de gourde) mais un filtre de chez Care Plus (pas utilisé)
  • 1 change en plus de ce que j’avais sur moi. J’ai démarré en short, t-shirt et pull, j’avais en plus un pantalon ultraléger qui sèche rapidement, une veste de pluie, un t-shirt et des sous-vêtements de rechange. Pour le froid au cas où ou la nuit, j’avais un legging en laine de mérinos et un t-shirt manches longues en mérinos aussi, une paire de gants, un bandana et un col.
  • Lunettes de soleil et casquette
  • Tente Quechua Ultralight 2 places (place pour Helfy, mon sac et moi) → pas de refuge avec les chiens

sac-randonnée-avec-chien-gr20

  • Couverture de survie pour le fond de tente et éviter l’humidité
  • Sac de couchage Quechua en duvet 0°
  • Matelas Forclaz trek 700
  • Oreiller Quechua trek Helium (pour mon confort personnel, “une bonne nuit est une bonne journée !”)
  • Bâtons Forclaz Antishock
  • Serviette microfibre
  • Chaussure Forclaz Trek 500 (comme beaucoup de chaussures après le GR20 : semelle presque lisse, mais j’ai vu des chaussures de grosses marques à prix bien plus exorbitant avec le même problème. Il faut dire que la roche du GR20 est très abrasive)
  • Pas de réchaud ni popotte, je savais que les refuges en étaient fournis et vu le poids du sac (car avec un chien, il faut prévoir sa nourriture et ça a son poids), j’ai dû faire un choix
  • 13 repas lyophilisés
  • Des barres de céréales énergétiques (pas de Granny ou Kellog’s qui n’apportent pas grand-chose mis à part une sensation de faim 1h après)
  • Des barres de fruits et des noix de cajou salées (pour avoir un encas autre que sucré)
  • Panneau solaire Forclaz trek 500
  • Batterie externe Ravpower charge rapide de 20000mha (charge presque 7 fois mon téléphone)
  • Frontale Kalenji trail Onnight et éclairages Quechua randonnées clic (ne consomment pas beaucoup et multi-usage)
  • Tongs
  • Trousse de secours
  • Savon naturel et multi-usage : brosse à dents, dentifrice et crème solaire
  • Et très important : les boules Quies

Encore des sections enneigées en cette période ?

Il n’y avait pas de section enneigée, juste un névé ou deux mais rien d’alarmant.

gr20-chien-neige

Tes impressions positives ?

WAOUW !!! Quelle expérience tant humaine que sur soi-même !

Ce GR20 est très physique surtout avec le poids sur le dos (19 kg, et oui avec un chien, ça demande plus de matériel), mais quand on a le positivisme et le mental, alors tout va !

Ça a amené beaucoup de complicité, de confiance (pour les passage un peu plus complexes) et de rapprochement avec les chiens.

chien-et-vache

Les paysages sont extraordinaires. Dans beaucoup de refuges, les tenanciers sont sympathiques (à partir du moment où on les respecte, on se présente et on ne se croit pas supérieur !)

Les rencontres sont naturelles et sans tabou, dans la bienveillance et l’entraide.

randonneurs-amitié-corse-gr20

La météo, bien que pas toujours au top, orages annoncés quasi tous les jours vers 14h, a été assez bien. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid. Puis au final, ça apprend à gérer la météo en montagne et à s’y méfier, donc pour moi cette météo reste positive.

Du négatif ?

Même si la fatigue se fait ressentir, elle atteint le moral, le physique, ou encore la maladie, je ne me souviens pas de quelque chose de très négatif. Pour moi, tout est apprentissage dans la vie.

paysages-corses-marine

Ton plus gros coup de cœur ?

Cette question est vraiment difficile, mais si je dois en choisir un, je dirais, le premier jour, quand je suis arrivée au-dessus, après plus de 1.100m de D+ et que j’ai découvert le panorama à 360° : c’était un merveilleux mélange entre mer et montagne, c’était merveilleux !

marine-ami-corse

Tes refuges préférés ?

J’ai adoré la bergerie de Basseta, le tenancier, très bon cuisto, est une personne superbe avec un très grand cœur !

Et mon deuxième coup de cœur est le refuge d’Asinau, le couple qui s’en occupe est adorable, et explique volontiers (quand le temps leur permet) leur manière de vivre.

Un message à passer ?

Prenez le temps d’aller vers les gens et encore plus ceux qui y travaillent, vous verrez les échanges seront très riches.

Un objet ou une astuce que tu pourrais partager ?

Objet :

Des petits mots d’encouragements ou de boost, de la part d’amis, de la famille, pour les petits coups de mou. Pour ma part, c’était une enveloppe faite par ma nièce et ma filleule, que je ne pouvais ouvrir que dans les moins bons moments, ça a été plus que bénéfique pour moi.

topo-guide-randonnée-gr20-pietra

Et un petit carnet pour noter les choses importantes ou les ressentis de la journée, car c’est impressionnant à la vitesse où on oublie les choses.

Astuce :

La couverture de survie dans le fond de la tente, ça évite que l’humidité remonte et ça ne pèse quasi rien en poids.

D’autres conseils pour ceux qui préparent le GR20 ?

Préparez-vous mentalement à en “chier” ! LOL et habituez-vous au poids de votre sac.

montagne-corse-marine-chien

Partez avec les bonnes personnes, sur qui vous pourrez compter si, à un moment, votre moral ou force est au plus bas.

Si tu envisageais de le refaire, changerais-tu quelque chose ?

Rien, je reprends tout et je recommence ! C’était une expérience que je n’oublierai jamais.

vasque-baignade-gr20-en-corse-marine

Envie de rajouter quelque chose ?

Merci à tous ceux qui ont partagé de loin ou de près cette expérience avec nous !

Si vous désirez connaître un peu plus nos aventures d’Helfy et moi, je viens de commencer un groupe sur Facebook qui s’appelle Melfy – Nos aventures à 6 pattes. N’hésitez pas à nous rejoindre pour partager tous ensembles nos expériences de vie autour de la découverte du monde, de la nature, de la vie, au travers des randonnées, du trekking, des photos, des lectures, et surtout, de belles rencontres humaines, philosophiques.

Merci beaucoup Marine pour ton retour d’expérience ! Et maintenant, pour le plaisir de tous, Marine nous partage sa vidéo du GR20 :

Merci encore Marine, bonne continuation avec Helfy !

Une réponse à “Marine de Belgique – Le GR20 avec son husky Helfy”

A vous de laisser un commentaire !