Justine de Belgique – le GR20 sud entre 3 amies

Bonjour Justine, peux-tu te présenter stp ?

Bonjour, je m’appelle Justine, je viens de Belgique, près de Liège, j’ai 25 ans et je suis employée administrative dans le secteur public.

Déjà expérimentée en randonnée ?

Non, absolument pas, le GR20 était ma toute première randonnée.

Quid de ton GR20 : A quelle période et quel itinéraire ? En groupe ?

Nous sommes parties à 3 filles, Christel, Mégane et moi (j’étais le point commun entre les deux, elles ne se connaissaient pas du tout avant le GR) du 31 mai au 10 juin 2018. Nous n’avons fait que la partie sud, de Vizzavona à Conca.

Arrivée à Conca Justine
Arrivée à Conca

Quel était le contexte de vouloir faire le GR20 ? Une préparation spécifique ?

6 mois avant la date de départ, nous nous sommes retrouvées Christel et moi à parler voyage, je souhaitais depuis un moment partir en Corse, et elle souhaitait un défi physique et avait entendu parler du GR20, nous avons donc décidé de se lancer dans l’aventure. On s’est dit « plus on est de fous, plus on rit », nous avons cherché chacune de notre côté des personnes qui pourraient être intéressées, et finalement de mon côté Mégane a de suite accepté ! En raison du nombre de congés à prendre dans nos boulots respectifs, nous avons décidé de ne faire que la partie sud (et heureusement haha !)

gr20 Justine
GR20

Concernant la préparation spécifique, pour ma part, je n’ai été marché que deux fois ± 2 heures avec mon matériel ; c’était plus pour tester le tout qu’un entrainement physique. Cependant, je pratique le basket 3 fois par semaine donc au niveau endurance j’étais déjà un peu entrainée. Pour les filles, Christel est très sportive (elle est prof de sport) et pratique le foot, le vélo et court beaucoup (jogging, trail), donc elle était déjà bien entrainée, et Mégane, je pense qu’elle a été marché quelques fois.

Quel matériel avais-tu emporté pour le GR20 ?

Concernant le matériel, pour ma part j’ai emporté :

  • Un sac à dos (crossroad)
  • Chaussures (quechua montante)
  • Un CamelBak de 2 L (je remercie encore mille fois mon compagnon de m’avoir conseillé de prendre ça au lieu d’une gourde, bien moins pratique) – à refaire, je prendrai une de 3 L, même s’il faut la porter, je suis tombée à court d’eau presque tous les jours, encore merci aux filles de m’avoir abreuvé 😉
  • 2 t-shirts
  • 1 t-shirt manches longues
  • 1 pull polaire
  • 3 paires de chaussettes
  • 2 buff (perdu un dès la première étape)
  • Bâtons
  • 1 sac de couchage
  • 1 tapis de sol
  • 1 couverture de survie
  • 1 trousse de secours
  • Lacets de rechange
  • 1 lampe frontale
  • 1 paire de lunettes de soleil
  • 1 essuie
  • Tongs
  • Nécessaire de toilette (brosse à dents, petit gel douche)
  • Coupe-vent
  • Casquette (très pratique pour la seule matinée où il plu, ça m’a permis de ne pas recevoir toute la pluie dans le visage)
Seul jour de pluie en Corse Justine
Seul jour de pluie
  • 7 repas lyophilisés
  • Gamelle et couverts
  • GSM et chargeur
  • Pochette (argent, carte d’identité, …)

J’étais à ± 11-12 kg, eau comprise.

Pause midi gr20 Justine
Pause midi

Avant le départ, nous avions décidé de dormir en tente, et que nous répartirions la tente entre nous 3 tous les jours. Finalement, c’est Christel qui a porté la tente pendant tout le séjour, encore un grand merci à elle !

Tes impressions positives ?

Ce silence et ce sentiment de liberté, d’être coupé du monde et loin de tout.

Vue montagne Corse Justine
Montagne Corse – sud GR20

La convivialité entre les randonneurs durant les étapes, toujours un petit bonjour, un petit « courage » ou une petite indication.

Des impressions négatives ?

Au moment même, l’effort physique à fournir, mais vite oublié par la suite.

Montagnes corses Justine

Ton plus gros coup de cœur ?

Tout le séjour en général ! Que ce soit les pauses-repas de midi avec une vue magnifique, la joie à chaque fois de voir la fin de l’étape, l’apéro et les parties de cartes après s’être installées et lavées.

Cuisine équipée au refuge Justine
Cuisine équipée

Ton étape et ton refuge préféré ?

Je n’ai pas eu vraiment eu d’étape préférée tant elles étaient belles et diversifiées, mais par contre j’ai détesté le début de celle entre Prati et Usciolu, des névés (minimes) et pour moi des tronchons qui ressemblaient à de l’alpinisme (gros vertige et donc grosse crise de panique d’être accrochée au rocher en voyant le vide derrière moi – mais gros fou rire avec les filles par la suite en repensant à ce moment).

Vue Asinau Justine
Vue Asinau

Pour ce qui est du refuge, petit coup de cœur pour l’accueil à la bergerie de Matalza (apéro offert, partie de pétanque, repas convivial et ambiance plus que chaleureuse), petit remerciement aussi au gardien de Prati qui malgré son air assez froid, nous a gentiment offert le pain de la veille pour que nous ayons à manger pour le repas de midi, et vue au réveil dans ce refuge à couper le souffle.

Réveil à Prati
Réveil à Prati

Petit remerciement aussi au gardien d’Usciolu qui une fois de plus sous son air assez froid, nous a offert un petit shot de sa spécialité et qui nous a permis de manger à l’intérieur.

Un message à passer ?

Si, comme moi, vous avez le vertige, vous allez trouver cela très difficile sur certaines étapes et certains tronçons, mais en prenant votre temps et en allant à votre rythme sans se presser, vous serez si fier de l’avoir fait !

Une astuce que tu pourrais partager avec nos lecteurs ?

J’avais lu sur un blog de bien s’étirer après chaque étape et de masser ses pieds avec de la crème, c’est peut-être le fruit du hasard mais en m’étirant chaque soir et me massant les pieds, j’ai n’ai eu aucune courbature ni aucune crampe, et aucune cloque ni ampoule durant le séjour.

J’ai passé des heures à éplucher les forums, les blogs, les témoignages, certains conseils peuvent être précieux mais aussi mettre une certaine pression, il faut donc essayer à ne pas tout prendre au pied de la lettre.

Partir avec des personnes qui marchent au même rythme est peut-être préférable quand le groupe est restreint. Christel marchait à une allure plus rapide que Mégane et moi, elle a donc du souvent nous attendre, et nous parfois assez décourageant de la voir avancer si vite.

Je ne sais pas si c’est une astuce, mais en tout cas, je ne regrette pas de l’avoir fait. Nous avons doublé les deux dernières étapes (13 heures de marche), nous sommes donc arrivées tard au gîte d’arrivée, mais au final, nous avons pu laver nos affaires, prendre une douche CHAUDE à notre aise, manger un vrai repas et réserver la navette pour le lendemain matin directement ; nous étions donc cool le lendemain au contraire d’un groupe que nous avons vu arriver le matin (la dernière étape est courte) et se rendre compte qu’ils étaient bloqués là pour au minimum la matinée car plus de navettes disponibles.

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

A refaire, je prendrai juste un sac de couchage plus épais, j’avais pris un 5°C-15°C pour une question de prix et en me disant que les nuits ne devraient pas être aussi froides que, énorme erreur, j’ai eu froid absolument toutes les nuits et la couverture de survie a pris tout son sens (encore désolée aux filles qui ont subi le bruit de l’aluminium à chacun de mes mouvements durant toutes les nuits) !!!

A refaire, je m’entrainerai un peu plus au niveau des montées, muscler un peu plus les cuisses, j’ai bien cru ne jamais pouvoir monter à certains moments.

Mis à part ça, je ne changerai absolument rien, ni la période de voyage, ni la manière de le faire, ni les personnes avec qui je l’ai fait.

Petite rencontre en Corse Justine
Petite rencontre

Expérience unique et inoubliable, 7 mois après j’en suis toujours nostalgique. Au final, même si on raconte brièvement le voyage, c’est impossible d’exprimer réellement ce qui a été vécu et ressenti, en tout cas pour ma part.

Encore merci mille fois à Christel et Mégane, pour ce voyage tout en simplicité et dans la bonne humeur ! En route pour la partie nord … OU PAS !

Merci beaucoup Justine ! Oh si, je vous le souhaite ! Attention par contre, la partie nord est plus « aérienne », mais comme tu le dis si bien « en prenant votre temps et en allant à votre rythme sans se presser, vous serez si fier de l’avoir fait ! »

Retour à la civilisation après randonnée trek Justine
Retour à la civilisation

On espère te relire une prochaine fois pour la partie nord, à bientôt Justine !

A vous de laisser un commentaire !