Julien de Valenciennes : Aller / Retour sur la partie sud du GR20 – Fin mai 2018

Bonjour Julien, peux-tu te présenter s’il te plait ?

Bonjour, je m’appelle Julien, tout juste 30 ans, je viens de Valenciennes dans le Nord, je suis électricien indépendant depuis 3 ans, j’adore le sport, la nature et l’aventure…

julien-gr20-corse-mai-2018
Julien – GR20

Déjà expérimenté en randonnée ?

Étant ancien militaire et ayant fait le GAM (groupe aguerrissement montagne) j’avais déjà une bonne expérience de la marche avant de m’engager sur le GR20 et étant petit, je partais souvent en randonnée avec mon grand-père.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées à faire vers Valenciennes ?

Malheureusement dans le nord, nous sommes pauvres niveau grande randonnée, cependant, il y a de très jolies petites randonnées à la journée – notamment du côté du bassin minier.

Quid de ton GR20 : quelle période et quel itinéraire ? Accompagné ?

Je suis parti de Conca le 22 mai 2018 avec mon ami d’enfance Mickael avec pour objectif de le réaliser en entier en 14 jours, malheureusement nous n’avons pas pu faire la partie nord du GR20 à cause des dernières chutes de neige qu’il y a eu avant notre départ et notre manque d’expérience en alpinisme.

Arrivés à Vizzavona, nous avons fait le choix de ne pas prendre de risque et de faire demi-tour pour retourner à Conca. On a alors fait la partie sud aller-retour en 13 jours avec variante alpine sur le retour.

Départ & arrivée à Conca - GR20
Départ & arrivée à Conca – GR20

Quel était le contexte de vouloir faire le GR20 ? Une préparation spécifique ?

Lors d’une soirée entre amis, nous sommes venus à parler du GR20, j’en avais déjà entendu vaguement parlé sans pour autant m’y intéresser d’avantage – c’est lors de cette soirée qu’on a fait le pari de réaliser le GR20 ensemble et avons réservé les billets d’avion dans la foulée.

A partir de ce moment-là, on a commencé à s’équiper petit à petit, et faire quelques petits entraînements histoire de faire nos chaussures et tester notre matériel (tente, etc…). Avec mon expérience de l’armée, je savais quoi emporter exactement.

Justement, quel matériel avais-tu emporté ?

Nous avions un sac de 60 litres avec un poids moyen de 12 kg chacun, avec répartition du matériel en commun dans chacun des sacs. Nous avons emporté environ 5-6 jours de nourriture déshydratée, café, thé, soupes, barres de céréales, pâtes de fruits… car avant notre départ, nous savions que tous les refuges n’étaient pas encore ravitaillés.

Nous avons dormi la plupart du temps en tente de marque Mountain Warehouse pour un poids de 1,6 kg environ.

Nous sommes partis avec à peu près le même matériel, bâtons de marche, CamelBak, réchaud, vêtements de pluie, tactique etc…

Niveau chaussures, je suis parti avec des baskets de trail, Saucony Xodus ISO 2.0 dont j’ai été très satisfait.

Mickael, lui, avait des chaussures de marche tige haute de marque Salomon dont il était satisfait également.

Donc encore des névés en cette fin mai, et même sur la partie sud ?

Comme nous sommes partis en début de saison, oui, encore beaucoup de névés en pleine fonte que l’on a abordées avec prudence sans avoir utilisé nos crampons.

Névés - fin mai 2018 - GR20 sud
Névés – fin mai 2018 – GR20 sud

Tes impressions positives ?

Nous avons adoré l’ambiance entre randonneurs, nous avons fait la connaissance de gens formidables avec qui nous avons beaucoup rigolé lors de nos retrouvailles chaque jour dans les refuges.

Niveau météo, nous avons eu beaucoup de chance (seulement une matinée de pluie).

Des impressions négatives ?

Parfois mal reçu dans certains refuges… ce qui est bien dommage et le fait que certain randonneurs ne respectent pas la nature, mis à part ces deux points, rien d’autre à signaler pour nous.

Ton plus gros coup de cœur ?

Nous avons beaucoup apprécié les paysages magnifiques, les rivières, cascades d’eau.

Fonte des neiges - début juin - Corse
Fonte des neiges – début juin – Corse

Et l’ambiance qui règne en général sur le GR20 !

Ton étape préférée ?

Mon étape préférée a été la variante alpine des aiguilles de Bavella, nous avons eu très chaud mais les décors sont à couper le souffle !

Un message à faire passer ?

On tient plus particulièrement à remercier Emile de l’épicerie de Vizzavona pour son aide et ses précieux conseils, ainsi qu’à l’ensemble des gens qui font vivre le GR20.

GR20 - Corse et écorce
GR20 – Corse et écorce 😉

Une astuce qui fut pratique durant ton séjour que tu pourrais partager ?

Nous avons eu plusieurs petites astuces durant le GR20, notamment pour le sac et sa préparation : en effet, tous nos vêtements étaient soigneusement protégés par des sachets zip ce qui nous a permis d’avoir des vêtements toujours au sec et un sac bien rangé.

Nous avons également emporté avec nous une douche solaire qui nous a permis de prendre des douches à peu près chaudes quand celle des refuges était froide, c’est un confort dont nous ne voulions pas se passer.

D’autres part, afin d’avoir une bonne récupération et d’éviter les jambes lourdes le lendemain, nous avons dormi les jambes légèrement surélevées pratiquement chaque soir.

D’autres conseils pour nos lecteurs qui préparent leur GR20 ?

De ne pas partir avec des choses inutiles et de faire un maximum attention au poids du sac lors de sa préparation. De plus, un plan de sac est très utile cela évite de retourner tout un sac pour une paire de chaussettes et bien évidemment de partir avec des bonnes chaussures et surtout des bâtons de marche qui sont très utiles – nous avons croisé des gens qui n’en n’ont pas emporté et qui l’ont vite regretté.

Julien et Mickael - GR20
Julien et Mickael – GR20 – mai 2018

Si tu envisageais de refaire le GR20, changerais-tu quelque chose ?

Oui la période… pour nous, le mois de mai, c’était un peu juste au niveau de la météo. Nous comptons faire la partie nord l’année prochaine, mais cette fois-ci en septembre, et partir avec un sac un peu plus léger.

Merci beaucoup Julien pour ton retour d’expérience !

Sage décision, car effectivement, beaucoup de neige encore sur le GR20 pour cette année, qui a perduré jusqu’en début d’été. Mais promis, pour le prochain GR20 de septembre 2019, vous n’allez pas rencontrer les mêmes problématiques d’enneigement et de ravitaillement des refuges – elles seront de toute autre nature, plus orientées chaleur, orages ou bien encore de sources taries… 😉

En tout cas, au plaisir de te relire l’année prochaine pour la suite : à très bientôt Julien ! 🙂

A vous de laisser un commentaire !