Flavie, infirmière à Reims – Récit de son GR20

Hello, je suis Flavie, une Rémoise de 27 ans !

Flavie - GR20 - Corse
Flavie – GR20 – Corse

Infirmière depuis 5 ans, j’ai ce GR20 qui me trottait dans la tête depuis 4 ans (lors de ma première fois en Corse), alors cette année, je me suis lancée 🙂

J’ai décidé de faire le GR20 au mois d’août pour pouvoir le faire en duo avec Tom qui n’avait pas trop de choix sur les dates de ses congés ! Itinéraire nord – sud en entier, donc de Calenzana à Conca  🙂

Le GR20… Le mythique sentier de randonnée qui traverse la Corse, de Calenzana (au Nord) à Conca (au sud) – 180 km à travers les montagnes. Le GR20 est annoncé comme étant l’un des sentiers de grande randonnée le plus dur d’Europe : et bien, ils n’ont pas menti !!

Les lacs - GR20 nord - Flavie
Les lacs – GR20 nord – Flavie

Il m’aura fallu 11 jours pour avaler les km de ce GR en totale autonomie… départ avec un sac aussi lourd (15 kg) que la partie Nord, qui s’est allégé autant que la partie Sud.

De l’émerveillement, de la fatigue, des galères, mais surtout beaucoup d’humain, de joie et de surprises.

Lac de Nino - Flavie - Corse
Lac de Nino – Flavie – Corse

Une expérience sportive inoubliable et un rêve de plus réalisé 🙂

Ce que j’ai le plus aimé :

Les vues en hauteur, les étapes avec les lacs, les levers et couchers de soleil…

Lever du soleil - GR20 - Flavie
Lever du soleil – GR20 – Flavie

Et puis commencer à 2 et finir ce GR à 4 !

Arrivée à Conca - Flavie et ses amis
Arrivée à Conca – Flavie, Tom et leurs amis

Beaucoup d’humain et de rencontres au top !

Ce que j´ai le moins aimé :

Les orages, tellement impressionnants en montagne – une peur qui te prend aux tripes où tu n’as plus rien pour te protéger. A côté de ces orages, les douches froides, c’était de la rigolade 😉

Si c’était à refaire ?

Allégez un maximum votre sac, 15 kg pour une fille, c’est lourd. L’autonomie totale, ça se mérite, mais physiquement, c’est très difficile.

Le sac pour le GR20 - Le plus léger que possible
Le sac pour le GR20 – Le plus léger que possible

Il ne faut pas banaliser le GR20, cela reste un des plus dur d’Europe, mais aussi un des plus magnifiques ! Il existe assez de points de ravitaillement dans les refuges pour pouvoir manger à sa faim, cela peut déjà alléger le sac de ne pas avoir tous ses repas.

Pour la période, je pense que juin ou septembre doit être une bonne période, ne serait-ce que pour la météo.

Dernier conseil :

Prenez votre pied ! Un vrai régal, une expérience de vie que jamais vous n’oublierez !

Les vues en hauteur...
Les vues en hauteur…

Quelques autres photos de mon expérience :

Drapeaux de prières - GR20
Drapeaux de prières – GR20
Bivouac - GR20
Bivouac – GR20

Merci beaucoup Flavie pour ton récit ! La photo finish sur ce panneau, tu l’auras bien mérité, car faire le GR20 en autonomie totale, ce n’est pas la manière la plus facile de le réaliser 😉

Le GR20 et ses 180 km - Conca
Le GR20 et ses 180 km – Conca

A bientôt Flavie !

Une réponse à “Flavie, infirmière à Reims – Récit de son GR20”

  1. Rétroliens : Résultats du Concours Photos GR20 – été 2019

A vous de laisser un commentaire !