Carlotta Montanera (alias Running Charlotte) – Le GR20 en solo !

Carlotta Montanera est italienne. Elle a fait l’effort de partager son retour d’expérience du GR20 via cette interview en français !

Bonjour Carlotta, peux-tu te présenter à nos lecteurs stp, et nous parler de ton site RunningCharlotte ?

Bonjour GR20 Blog !

Je m’appelle Carlotta Montanera, je suis 100% italienne et j’ai trois grandes passions : la course à pied, la nature et la montagne. Mon blog est dédié principalement au running, à tous ceux qui débutent et aux femmes, mais j’ai une passion pour tout ce qui est outdoor et dans la section « voyages » je propose des itinéraires à faire à pied, en courant ou bien en marchant.

Running Charlotte - heureuse d'être sur le GR20
Running Charlotte – heureuse d’être sur le GR20 !

As-tu déjà une expérience de la randonnée ou des treks ?

Je suis née à la montagne, en Vallée d’Aoste (rien à voir avec le jambon), aux pieds du Mont-Blanc.

Chaque fois que je regarde une montagne, je me demande comment peut être l’horizon de là haut et j’ai envie d’y monter.

J’ai toujours fait de l’hiking et depuis quelques années, je cherche de nouveaux itinéraires à pied. J’ai parcouru les Alte Vie Valdotaines, les voies sur les Dolomites, l’Alta Via dei Monti Liguri et deux fois le GR20.

Peux-tu nous conseiller quelques randonnées à faire dans ta région ?

Les Alte Vie de la Vallée d’Aoste sont les parcours de mon cœur : 330 km de sentiers magnifiques, 4 sommets de 4.000 mètres, le Mont Blanc, le Cervin, le Mont Rose et le Grand Paradis, à découvrir.

Au printemps, j’adore l’Alta Via dei Monti Liguri, une longue traversée qui longe la Liguria (Italie) d’Est en Ouest. Les sentiers faciles et pas trop en altitude la rendent parfaites aussi pour les familles, même pour deux où trois jours.

Quid du GR20 ? A quelle période ? Seule ? Quel sens de parcours et quel itinéraire ?

C’est la deuxième fois que je fais le GR20, de Calenzana à Conca. En 2011 j’avais employé 13 jours, en profitant de chaque étape. Cette année, j’ai dû le faire en 9 jours vu que j’avais peu de temps.

Carlotta Montanera Running Charlotte GR20
Carlotta Montanera alias Running Charlotte – GR20 – Conca

J’ai toujours choisi l’été comme période, en 2011 en août, en 2017 en juillet.

C’est ma deuxième fois parce que je voulais faire un trekking seule, j’avais besoin de réfléchir et de prendre mon temps et je l’ai fait. Sur le GR20 tu n’es jamais seul. J’ai toujours rencontré des compagnons de voyage et fait des merveilleuses connaissances.

Sur le GR20, tu n'es jamais seul - Pause baignade
« Sur le GR20, tu n’es jamais seul » – Pause baignade !

Une préparation spécifique pour faire le GR20 ?

Le GR20 est un trekking très dur. Le sac pèse beaucoup, les étapes du nord sont très athlétiques. Je conseille de partir avec un très bon entraînement.

Pour ce qui me concerne, je suis une sportive et je m’entraine de 7 à 9 fois par semaine, donc j’ai un très bon niveau de préparation.

Je pense que le fondamental est d’être habitué à faire de l’activité beaucoup de jours consécutifs et de faire très attention à ses genoux et chevilles.

Quel matériel avais-tu emporté ?

J’avais un sac à 50 Litres, avec ma tente légère, mon duvet, 2 shorts et 2 tee-shirts, mes habits pour le soir, une veste pour la pluie.

sac à dos Running Charlotte pour le GR20
Le sac à dos de Charlotte pour le GR20

J’avais un réchaud et ma nourriture lyophilisée pour tous les diner et quelques barres pour les casse-croûtes. J’ai acheté sur le parcours le reste.

veste pour les soirées fraîches en bivouac
Pensez à la veste pour les soirées fraîches en bivouac !

Je n’ai pas utilisé de bâtons, mais je les conseille et j’ai préféré des chaussure de trail running, mais c’est que j’y suis habituée. Pour les débutants, je conseille des chaussures de trekking.

Quelles sont tes impressions … positives ?

C’est ma deuxième fois que je fais le GR20 et c’est parce que je l’aime. Sur ce parcours, extrêmement varié, j’ai découvert la Corse. C’est un parcours sauvage et vrai qui a sauvegardé sa tradition. A chaque étape, les endroits sont différents et c’est toujours une surprise.

Paysage de fin de journée sur le GR20
Paysage de fin de journée sur le GR20

Des impressions négatives ?

Le GR20 est dur. Très dur. La chaleur, les conditions hygiéniques pas trop « top » des refuges, le sentier pas toujours évident, le danger de certains passages, le rende un trekking que les trekkers doivent interpréter sérieusement.

Pause bien méritée à l'ombre du soleil - Corse
Pause bien méritée à l’ombre – Corse

Je n’aime pas trop le nouveau trend de le faire en vitesse. Je cours à la montagne et je cours pour profession, mais le GR20 est un lieu à faire avec attention. J’ai rencontré tout plein de monde qui cherchait le record. Etapes triplées, montre au bras.

Ton coup de cœur n°1 ?

Difficile à dire, mais l’étape du Lac de Ninu est un rêve.

Une des vues magnifiques du GR20
Une des vues magnifiques du GR20

Un coup de gueule, une remarque ou un message à faire passer ?

Un refuge m’a dégoutée. Je connais l’histoire de l’Asinau (Cf article refuge d’Asinau), mais on devrait aider ce refuge : une invasion de mouches, des conditions hygiéniques sous le minimum. Je voulais m’arrêter, mais j’ai préféré arriver à 20 heures à Bavella en marchant 11 heures, plutôt que de m’arrêter là.

La croix de Bavella
La croix de Bavella

Quelle a été ton étape et ton refuge préféré ?

L’étape, sûrement la sixième, celle du Lac de Ninu. Le refuge, je pense Usciolu : un refuge très traditionnel et sans beaucoup de commodités, mais très vrai et avec une vue magnifique.

Carlotta Montanera - Running Charlotte
Carlotta Montanera – Running Charlotte

As-tu une astuce, qui fut pratique durant ton séjour et que tu pourrais partager avec nos lecteurs ?

Emportez avec vous des sels de magnesium. Avoir quelque chose à boire de légèrement sucré vous fera plaisir et le magnesium évite les crampes. Des tablettes sont suffisantes.

D’autres conseils à partager pour ceux qui préparent le GR20 ?

Buvez. Buvez tout le temps. De 4 à 5 litres par jour. Ça vous aidera avec les coups de chaleur et les crampes.

Si tu envisageais de de refaire une troisième fois, changerais-tu quelque chose ?

Je préparerais un sac plus léger et si je le refaisais en été, au lieu du duvet, un petit linge serait suffisant.

Merci beaucoup Carlotta d’avoir partagé ton expérience du GR20, et en français en plus ! Grazie mille ! 

Continuez de suivre Charlotte sur son site internet RunningCharlotte, sur sa page Facebook ainsi que sur compte Instagram !

carlotta-montanera-runningcharlotte
OK Charlotte, c’est part là : on y va ! : – )

A vous de laisser un commentaire !